Le Sénégal sur la liste grise: Drogue, immobilier et blanchiment d’argent

En février 2021, le Groupe d’action financière (GAFI) a inscrit le Sénégal sur sa liste grise, indiquant que le pays ne se conformait pas pleinement aux normes internationales en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et de la prolifération. Cette décision révèle toutefois que le Sénégal s’est engagé à collaborer avec ce groupe de travail pour remédier aux lacunes dans les délais convenus et se soumettre à des contrôles supplémentaires, renseigne issafrica.


Le Sénégal sur la liste grise: Drogue, immobilier et blanchiment d’argent
Le Sénégal se classe actuellement huitième au monde pour les risques de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme. Selon l’Évaluation nationale des risques de blanchiment d’argent, l’un des principaux facteurs dans le pays est le trafic de drogue, une économie illégale qui génère près de 360 millions de dollars (200 milliards de francs CFA) par an. Les trafiquants de drogue utilisent diverses opérations pour blanchir leur argent, l’immobilier et la construction étant les secteurs privilégiés.

La flexibilité de l’immobilier, qui permet de dissimuler l’origine des fonds de l’investissement et l’identité du propriétaire, rend le secteur attractif pour quiconque souhaite faire passer des fonds illicites dans l’économie légitime. En 2011 déjà, l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) affirmait que la facilité d’acquisition de biens immobiliers au Sénégal était exploitée par les trafiquants de drogue basés en Europe dans le but de blanchir de l’argent. L’absence de registre central et le recours à des noms d’emprunt par les investisseurs constituent une couverture.

Le Sénégal 8ème rang mondial pour les risques de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme
 
 
 
Le Sénégal se classe actuellement au huitième rang mondial pour les risques de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme. Ces dernières années, le Sénégal a renforcé son cadre juridique et institutionnel pour lutter contre le blanchiment d’argent. Cependant, certaines de ces dispositions ne sont pas encore pleinement mises en œuvre. Malgré l’engagement du gouvernement à collaborer avec le Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (GIABA) et le GAFI pour lutter contre le blanchiment d’argent, la présence du Sénégal sur la liste grise de ce dernier indique que les progrès sont lents.

Source: issafrica.org


Samedi 29 Janvier 2022 - 09:33





Setal People - 27/05/2022 - 0 Commentaire

Rihanna maman : la chanteuse a accouché de son premier enfant !

Rihanna a donné naissance à un petit garçon

23/05/2022 - 0 Commentaire

Malaise à la TFM: Kouthia aurait claqué la porte (statut)

13/05/2022 - 0 Commentaire

Affaire Dubaï Porta Potty : la toile ressort cet affreux témoignage de Claire Bahi

08/05/2022 - 0 Commentaire

Dubaï Porta Potty: la grille tarifaire qui a fait flancher les influenceuses

08/05/2022 - 0 Commentaire





Google+

Partager ce site