Économie : « Il est inadmissible qu’un agent du Trésor qui gère des dossiers confidentiels puisse se permettre … » (DG)


Économie : « Il est inadmissible qu’un agent du Trésor qui gère des dossiers confidentiels puisse se permettre … » (DG)
Les révélations faites concernant certains dossiers confidentiels de l’Administration du Trésor constituent des violations flagrantes des textes que la hiérarchie dénonce. Cheikh Tidiane Diop, le Directeur général de la Comptabilité publique et du Trésor lui, les a condamnés fermement, en marge d’un atelier de diffusion, de partage et de vulgarisation du premier Code d’éthique et de déontologie des agents de la comptabilité publique et du Trésor, ce mercredi 22 juin 2022. 
Cette rencontre il l’a mise à profit pour s’insurger contre ses collègues de l’administration du Trésor qui, pour une raison ou pour une autre, dévoilent des secrets professionnels appris dans le cadre de l’exercice de leur profession.
 
‘’Menou lo gérer dossier confidentiel, sa position takh nga am lo kham, nga guenee ko euleuk pour quelque raison que ce soit’’ (Il est inadmissible qu’un agent du Trésor qui gère des dossiers confidentiels puisse se permettre de les rendre public demain pour quelque raison que ce soit), a confié le Directeur général du Trésor au micro de Dakaractu. 
 
Ce code se veut un moyen de ‘’doter les acteurs publics, notamment les agents de l’État et des collectivités décentralisées d’un Code d’éthique et de déontologie pour fixer certaines valeurs qui doivent guider leur action au quotidien dans la délivrance du service public’’, a déclaré le Directeur général du Trésor qui décline la source de ce document de référence. ‘’Le fondement de ce Code se retrouve dans la vision commune que nous avons déclinée à travers le Plan national de développement de l’administration du Trésor qui est de faire du Trésor une administration moderne au service du développement, avec un service public de qualité qui répond aux attentes de nos concitoyens. C’est dans ce cadre que nous avons estimé nécessaire dans le processus de modernisation de nos procédures et de notre organisation, de nous doter d’un recueil normatif qui n’invente rien de nouveau mais qui reprend un ensemble de principes éthiques et professionnels pour être un guide à tous les agents de l’Administration du Trésor, quel que soit leur lieu d’exercice et en tout moment, pour pouvoir répondre convenablement - et de manière optimale et efficace - à la délivrance du service public et aux attentes de nos concitoyens’’.
 
Les scandales financiers ayant secoué le Trésor face au Code d’éthique
 
Les origines de ce dit Code, découleraient, de l’avis de Cheikh Tidiane Diop, ‘’d’un processus inclusif, participatif où tous les agents de l’Administration du Trésor ont été interpellés sur leur vision de ce que devrait être l’administration du Trésor, de ce que devrait être le service public rénové du Trésor public, au regard aujourd’hui, des attentes de nos concitoyens, attentes devenues une exigence citoyenne’’. 
 
Il faut noter, selon Cheikh Tidiane Diop, que ledit Code, gouverné par un Comité éthique qui répondra de tous les manquements et qui prendra les dispositions au fin de correction, ne vient pas s’ajouter à la panoplie de sanctions ou des responsabilités qui pèsent sur les comptables publics ou des agents du Trésor d’une manière générale’’. C’est plutôt, un recueil de l’ensemble du dispositif normatif en matière éthique et professionnelle que nous avons voulu produire comme un guide qui sera à la portée de tous les agents de la Dgcpt pour les aider en tout lieu et en toute circonstance à s’acquitter de manière convenable, des missions de service public qui sont attendues des acteurs publics’’.
 
Relativement aux scandales qui avaient secoué, récemment l’administration du Trésor, le Dg de la Comptabilité publique de préciser que ‘’ce guide n’a rien à voir avec. Le Code est en gestation depuis plus d’un an. Ces faits dont vous parlez remontent à quelques mois. Donc, cela ne peut pas en être la cause. Cela est un. Deuxième chose, le Code ne s’ajoute pas aux dispositifs prévues, en matière de sanctions. Il ne prévoit pas de sanctions pénales, de sanctions personnelles, encore moins de sanctions pécuniaires. C’est une convention qui lie des acteurs d’une administration, autour de valeurs et de principes qui doivent gouverner les missions. Et ceux qui s’écarteront de ces principes seront rappelés, certainement sous forme d’injonction. Mais, que ces scandales évoqués sont réglés ‘’dans un autre cadre parce que relevant d’une procédure pénale qui n’a rien à voir avec le dispositif édicté à travers ce Code’’


Jeudi 23 Juin 2022 - 09:10





Setal People - 27/06/2022 - 0 Commentaire

Sadio Mané mieux payé que Lewandowski : les chiffres impressionnants de son contrat…

Khaby Lame devient le roi de TikTok

24/06/2022 - 0 Commentaire

Coupe du monde 2022 : 7 ans de prison pour les relations sexuelles hors mariage au Qatar…

22/06/2022 - 0 Commentaire

Football : Samuel Eto'o condamné à 22 mois de prison

21/06/2022 - 0 Commentaire

Sebikhotane : Un enfant de quatre ans sauvagement tué.

16/06/2022 - 0 Commentaire





Google+

Partager ce site