Nouveau gouvernement: Brieffing d’avant match


 
Le Président de la République Macky Sall a dévoilé ce Samedi 17 Septembre 2022 la liste des membres du nouveau gouvernement. On y a noté des sorties, des entrées, des maintenus au poste et des changements de portefeuille.

A celles et ceux qui sortent de l'équipe :

Ne laissez personne, surtout votre entourage de tous les jours, vous trouver des explications à vos départs.
Comprenez juste que vous avez eu l’honneur et le grand privilège d’avoir été choisis parmi des millions de sénégalais pour être élevés au rang de Ministre. Le Chef de l'Etat l'avait fait sans que rien ne l'y obligea.N’acceptez maintenant qu'une personne vienne vous faire croire que vous devez engager un combat contre celui par qui le décret divin vous nommant était passé. Chez vous, vous verrez des gens, par milliers, venir vous faire croire que vous êtes victime de trahison, de complot ou de je ne sais quoi encore. Refusez tout simplement d’y croire car ils ne sont, ces gens-là, que celles et ceux qui vivaient à vos crochets quand vous étiez aux affaires. Ils ne parlent pas pour vous mais pour eux-mêmes. Si vous acceptez qu’ils vous poussent à créer des mouvements politiques ou à aller vers d’autres formations de l’opposition, ils vous mèneront vers une perte politique certaine.

A celles et ceux qui restent à leur poste :

Vous pouvez vous dire que quelque part vous avez réussi la mission qui vous avez été confiée ou tout au moins vous bénéficiez d'une seconde chance.

A vous, nous demanderons de ne pas dormir sur vos lauriers. Si vous avez la chance d’être confirmé quelque part, vous devez évaluer très vite et consolider les actions qui ont bien marché mais aussi rectifier celles-là qui l'ont été moins L’erreur à ne pas commettre pour vous c’est de dire que si vous êtes confirmés c’est parce que tout a bien fonctionné. Il y’a forcément des choses qui ont été mal faites mais qui n’ont pas trop pesé sur la balance devant conduire à votre confirmation ou non. Il vous faudra les adresser et vous atteler à les corriger.

A ceux qui restent mais changent de poste:

Vous atterrissez à une station ministérielle autre que celle que vous occupiez il y’a quelques jours. N’allez pas croire que vous avez changé de poste parce que vous n’étiez pas à la hauteur. Il est possible que celui qui choisit ait pensé que vous seriez meilleur là où vous êtes à partir de ce samedi.

Retenez juste que vous avez une nouvelle chance de sublimer la confiance du Président renouvelée à votre endroit.

N’oubliez surtout pas d’évaluer dans le laboratoire de votre conscience tous vos actes posés dans l’ancien poste. Aujourd’hui, personne mieux que vous ne peut dire s’il y’a des choses qu’on aurait en toute objectivité vous reprocher.

Aux nouveaux entrants :

Vous retrouvez une équipe pour participer à la construction nationale en occupant une station ministérielle. Personne n’a besoin de vous dire que vous serez surveillés et comparés à ceux-là que vous avez remplacés. Aujourd’hui, vous occupez un poste qui, il y’a deux jours, était incarné par une personne autre que vous. Efforcez-vousalors à ce que celui ou celle que vous avez remplacé ne manque pas aux sénégalais. Pour cela, vous devez faire plus et mieux.

Le seul conseil sera d’éviter de changer tout de suite le cabinet mis en place par votre prédécesseur avant votre passage à l’Assemblée nationale pour le marathon budgétaire prévu dès le mois prochain.

A toute l’équipe :

Vous avez la lourde mission de donner corps à la vision du Chef de l’Etat. Pour y arriver, soyez le prolongement de sa propre personne auprès des sénégalais. Epousez les valeurs que nos compatriotes lui reconnaissent : le respect de l’autre, l’empathie, l’humilité…

Être ministre de la République, c’est un honneur mais aussi un poste de travail où il faudra accepter de suer plus que les autres. Le concevoir comme un privilège risque de vous éloigner des hommes et des femmes qui ont tant fait pour vous. Bannissez l’arrogance et l’utopie de penser que vous êtes les meilleurs d’entre les sénégalais. Privilégiez l’écoute et les descentes sur le terrain tout en évitant de centrer la communication sur vous au détriment du travail pour lequel vous êtes au poste.

Être ministre de la République, c’est savoir soigner son image en tout lieu et à tout moment. Tout dérapage créera un tollé qui risquerait de déteindre sur celle de celui qui vous a fait confiance. Il vous faudra être très proactif dans votre communication et éviter d’être tout le temps dans la réaction. Il est plus facile d’informer que de réagir.

Sur le registre purement politique, il faudra accepter d’aller au front chaque fois que le régime que vous incarnez est attaqué sur un point ou un autre. L’opposition sera dans son rôle ; A vous d’être dans le vôtre. Avoir peur d’aller défendre les politiques du gouvernement auquel vous appartenez risquera à coup sûr de vous installer dans une spirale du silence qui vous perdra.

Ne changez surtout pas et mettez-vous au service de ce pourquoi c’est vous et pas un autre.

Nous vous souhaitons une pleine réussite dans vos missions respectives.

Qu’Allah illumine notre pays le Sénégal !

Souleymane Ly
Spécialiste en communication
 


Lundi 19 Septembre 2022 - 08:30





Setal People - 21/09/2022 - 0 Commentaire

Histoire d'infidélité : L'ex-femme d'Abou Diaby brise enfin le silence...

Affaire Pogba : nouveau coup de théâtre, Mathias Pogba et 3 autres individus placés en garde à vue.

16/09/2022 - 0 Commentaire

Al Khayri : Le journaliste Cherif Diop de la Tfm épouse la fille du Grand Serigne de Dakar

13/09/2022 - 0 Commentaire

Carnet rose: La deuxième épouse de Cheikh Amar a accouché en France

08/09/2022 - 0 Commentaire

CARNET BLANC : Astou Dione, gnétel de Cheikh Yérim Seck

05/09/2022 - 0 Commentaire





Google+

Partager ce site