Ameth Aïdara : « la préservation de notre dignité, la volonté de conserver à tout prix nos libertés ne se négocient point. »


Ameth Aïdara : « la préservation de notre dignité, la volonté de conserver à tout prix nos libertés ne se négocient point. »
Le maire de Guédiawaye, Ameth Aïdara élargi de prison, ce 27 juin, a fait face à la presse pour s’adresser au peuple sénégalais, notamment à la population de Guédiawaye. Dans son discours, l’opposant au régime, membre de la coalition Yewwi Askan Wi, n’a pas raté le parti au pouvoir et ses alliés. Il a, sous ce rapport, dénoncé les agissements des autorités étatiques. 

« Alors que le vent de la démocratie est en train de souffler un peu partout à nos porte chez nos voisins de l’Afrique de l’Ouest, le régime monarchique de Macky Sall continue de donner des coups mortels à nos libertés. En effet, j’ai été pris en otage avec mes collaborateurs et amis voire sympathisants, par une police qui agit et réprime au mépris des droits les plus élémentaires des citoyens sur les ordres d’un préfet couché et partisan mais la préservation de notre dignité, la volonté de conserver à tout prix nos libertés ne se négocient point », a-t-il déclaré.

Ameth Aïdara s’est aussi indigné du deux poids deux mesures auquel le régime s’adonne.

« Comble de l’ignominie, ce régime reste sourd et aveugle quant aux dérives commis par des responsables de BBY à des stations hautement stratégiques. Que dire de Seydina Fall Bougazelli libre de tout mouvement alors qu’il a été appréhendé pour une histoire de faux billets la main dans le sac. Que dire de ces multiples rapports des corps de contrôle de l’Etat sous le coude du président Macky Sall et qui ont toujours épinglé des cadres de ce régime qui vaquent encore à leurs occupations au nez et à la barbe d’une justice bâillonnée î», a-t-il poursuivi. Le responsable politique entend toutefois poursuivre la lutte contre le régime pour empêcher, dit-il, une troisième candidature de Macky Sall.

« Plus que jamais, nous sommes déterminés, nous de Yewwi, à faire face à ce régime liberticide qui instrumentalise la justice pour museler des opposants en se servant des forces de défense et de sécurité dont les méthodes sont dignes de celles de la guestapo, l’intimidation ne passera pas. Nous continuerons à nous mobiliser pour le triomphe de la démocratie et le respect de la constitution qui fait l’objet de violations flagrantes et récurrentes par le régime dont le dessein est de restreindre nos libertés afin d’imposer le 3ème mandat illégitime et illégal (…) mais cette forfaiture ne saurait passer car le Sénégal n’est pas une monarchie », a pesté l’édile de Guédiawaye.

Ameth Aïdara, dans son discours, a tenu à remercier toute la population de Guédiawaye pour son soutien et sa mobilisation sans faille ayant résulté à sa libération..


Mercredi 29 Juin 2022 - 09:27





Setal People - 21/09/2022 - 0 Commentaire

Histoire d'infidélité : L'ex-femme d'Abou Diaby brise enfin le silence...

Affaire Pogba : nouveau coup de théâtre, Mathias Pogba et 3 autres individus placés en garde à vue.

16/09/2022 - 0 Commentaire

Al Khayri : Le journaliste Cherif Diop de la Tfm épouse la fille du Grand Serigne de Dakar

13/09/2022 - 0 Commentaire

Carnet rose: La deuxième épouse de Cheikh Amar a accouché en France

08/09/2022 - 0 Commentaire

CARNET BLANC : Astou Dione, gnétel de Cheikh Yérim Seck

05/09/2022 - 0 Commentaire





Google+

Partager ce site