« Macky candidat du PS en 2024 » : L’IRAS demande la traduction du député Cheikh Seck devant la commission disciplinaire


L’idée du député socialiste, Cheikh Seck de faire de Macky Sall leur candidat à la présidentielle de 2024 n’est pas du goût des membres de l’Initiative de réflexions et d’actions socialistes (IRAS). Mieux, ses membres du Parti Socialiste estiment que le député « a ravalé sa dignité et son honneur pour conserver son mandat contre la volonté de la majorité des militants du Parti socialiste ». « Plus royaliste que le roi muet sur ses propres ambitions, du haut de la tribune de l’Assemblée nationale, Cheikh Seck sans aucun mandat, a fait du Président Macky Sall le candidat du Parti socialiste à la présidentielle de 2024 », dénonce l’IRAS dans un communiqué. Selon l’Initiative de réflexions et d’actions socialistes (IRAS), la déclaration du député Cheikh Seck n’engage ni le parti socialiste ni ses militants. Pire, depuis 2012, Cheikh Seck ne fait que piétiner et violer les textes et les décisions du parti socialiste. Sur ce, l’Initiative de Réflexions et d’Actions Socialistes ( IRAS), tout en dénonçant et condamnant les propos du député, demande la traduction de Cheikh Seck devant la commission disciplinaire pour violation de la charte du militant socialiste. Aussi, l’IRAS exige du secrétariat exécutif national du parti la convocation d’une réunion extraordinaire du bureau politique pour statuer sur les sanctions prévues proportionnellement à la gravité des faits reprochés au camarade Cheikh Seck.


Mardi 29 Novembre 2022 - 12:25










Google+

Partager ce site