Mangue : la production des variétés kent et keit expérimentée à Matam

L’Agence nationale du conseil agricole et rural (ANCAR) a initié le Programme de production fruitière et forestière à Matam, pour encourager les agriculteurs à produire les variétés de mangues Kent et Keit, a indiqué Abdoulaye Diakhité, responsable du point focal de la région, dans un entretien accordé à l’APS.


Mangue : la production des variétés kent et keit expérimentée à Matam

Ce programme couvre huit localités de la région, Agnam civol, Bokidiawé, Dabia Odédji, Nabadji civol, Ogo, Wouro Sidi, Ndendory, Hawré et Bokiladji. Dans chacune de ces localités, une superficie de 0,5 ha a été réservée à l’expérimentation de la culture de ces deux variétés de mangue.

Selon M. Diakhité, les raisons qui ont poussé à les introduire dans la région de Matam, sont liées aux résultats obtenus par les chercheurs de l’agriculture.

Ces derniers ont découvert que la production de ces mangues se heurte dans toutes les régions du Sénégal à l’existence de la mouche des fruits. Seule la région de Matam est pour le moment épargnée par ce phénomène.

Pour l’heure, les spécialistes n’ont pas, selon M. Diakhité, trouvé le moyen d’éliminer la mouche des fruits. Face à cette situation, une seule option s’impose : transférer la culture de ces variétés de mangues dans la région de Matam.

‘’Nous encourageons les agriculteurs de la région de Matam à maintenir l’implantation de ces variétés de mangues kent et keit qui sont très commercialisées au niveau de l’Europe. Avec le suivi, je prédis que le paysan de la brousse sortira de l’agriculture rudimentaire en allant vers l’agriculture agro-industrielle. C’est la porte du développement qui va s’ouvrir dans le pays’’, a indiqué Abdoulaye Diakhité.

APS

 



Samedi 14 Avril 2012 - 13:15



Avis des Setalnautes

1.Posté par Nicolas le 14/04/2012 21:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une belle connerie!!!!
La fameuse mouche n'existe pas à Matam simplement parce qu'il n'y a pas de mangueraies. Dès que la production commencera, les mouches se remarqueront.
Avec ces légèreté dans les prise de décision, on s'étonne après de l'échec des projets et programmes après investissement de plusieurs milliards.
De grâce, prenons nous au sérieux et faisant les choses selon les règles de l'art.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Setal.net est un site d’échanges. Mais ne voudrait pas être un espace d’échanges d'insanités. Par conséquent, nous vous invitons chers setalnautes à plus de retenue. Vous pouvez dire votre opinion en restant correct. En tout cas Setal.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire qui répondrait pas à la charte du site. Merci de votre compréhension


Setal People - 11/08/2022 - 0 Commentaire

Aya Nakamura et son compagnon placés en garde à vue pour violences réciproques sur conjoint

Audio- Mariage raté- Très en colère, Amina Saleh promet de détruire son ex mari Mbacké Mbacké

25/07/2022 - 0 Commentaire

Les ex Khloé Kardashian et Tristan Thompson vont accueillir un deuxième enfant

18/07/2022 - 0 Commentaire

Gims offre 5.000 euros à un inconnu dans les rues de Saint-Tropez

18/07/2022 - 0 Commentaire

« Beaucoup » : Dadju fait des révélations sur son salaire !

18/07/2022 - 0 Commentaire





Google+

Partager ce site