Macky Sall : Le Président pour un Sénégal nouveau

Remarquez, les Sénégalais ont toujours de la sympathie pour ceux à qui l’on a fait du tort. Tel a été le cas du Président Macky Sall.


Macky Sall : Le Président pour un Sénégal nouveau

Nous avons encore présent à l’esprit l’acte courageux qu’il avait posé en demandant à Monsieur Karim Wade de venir rendre compte de la gestion des fonds de l’ANOCI. Ce qu’aucun membre du PDS n’osait à cette période et jusqu’à présent d’ailleurs. La suite, tout le monde le sait, il fit l’objet d’attaques véhémentes et beaucoup firent des pieds et des mains pour qu’il quittât son poste de Président de l’Assemblée Nationale, bien qu’il fût élu pour cinq ans alors qu’il n’avait pas encore fait un an à ce poste. Et malgré tout cela, le Président Macky Sall a su non seulement garder son flegme et faire preuve de maturité et de sang-froid, mais aussi et surtout a fait preuve de grandeur et d’honneur en refusant de se rabaisser devant Wade et devant ses détracteurs du PDS. Cela en quoi faisant : en leur laissant tout simplement leur parti, leur siège de Président de l’Assemblée Nationale et toutes les prérogatives octroyées par le PDS.

Après cela, il débuta un travail minutieux sur le terrain, voyageant de ville en ville, de commune en commune et de communauté rurale en communauté rurale afin de s’imprégner de la moindre souffrance et de la moindre préoccupation des Sénégalais. Et cela pendant plus de trois ans. Ce qui permit à son parti de se doter de structures solides et tentaculaires allant jusque dans les profondeurs du Sénégal. Ceci révèle chez cet homme un sérieux et une rigueur dans le travail dont le Sénégal a besoin. En outre, il a pu faire en trois ans ce que d’autres ne sont pas parvenus à faire en plusieurs décennies. Tout ce que je viens de relater révèle chez l’homme de la patience et de la persévérance. Sans oublier son éthique et sa probité du moment que si ses adversaires du côté du pouvoir avaient ne serait-ce qu’une once de grief à lui faire pour l’empêcher de se présenter ou de mettre son parti en orbite, ils l’auraient fait. Ou bien encore il serait actuellement derrière les barreaux.

En l’homme je vois aussi quelqu’un qui assume ses choix et qui ne verse pas dans le suivisme politique dans la mesure où il a été l’un des premiers à soutenir l’idée d’une candidature plurielle au sein de Benno Siggil Sénégal, ce qui a été impétueusement décrié et critiqué au moment où il le disait, mais les faits postérieurs lui ont donnés raison car il n’y a pas eu de candidature unique au sein de Benno. Un autre choix qu’il assuma et pour lequel les faits lui donnèrent une fois de plus raison par la suite, c’est celui d’avoir été battre campagne seul, au moment où les leaders du M23 jugèrent plus judicieux de faire une campagne commune en dénonçant la validation de la candidature de Wade et en demandant son retrait. Lorsqu’il le fit, les critiques fusèrent de partout, mais les autres leaders ne tardèrent pas à lui emboîter le pas. En mon sens ils ont perdu trop de temps à soutenir que la candidature de Wade n’était pas valide. Elle ne l’était effectivement pas, tout le monde le savait, sauf qu’elle a été entérinée par le Conseil Constitutionnel. Alors, comme le vin était tiré, il fallait le boire. La meilleure attitude a été celle prise par Macky Sall qui a fait d’une pierre deux coups : primo il battait campagne en se rapprochant des Sénégalais grâce à un contact physique avec eux, secundo il continuait à dénoncer radicalement la candidature de Wade. De toute façon le temps d’antenne était le même pour chaque candidat et ce que l’on disait allait être entendu par tout le Sénégal, que l’on soit à Saraya ou à la place de l’indépendance, alors valait mieux aller au contact des populations et en même temps fustiger la candidature de Wade. Mais je ne veux pas dire par là que les candidats qui ont été à la place de l’indépendance les derniers jours de la campagne électorale ne devaient pas y être, car ils avaient bel et bien le droit de battre campagne sur toute  l’étendue du territoire, sauf que le fait de vouloir se rendre chaque jour à cette place, leur empêchait de réellement parler aux Sénégalais des problèmes qui gangrènent leur quotidien, hormis bien évidemment la candidature de Wade et sa présence au sommet de l’Etat. La preuve en est que ce sont les candidats qui ont le plus battu campagne qui ont obtenu le plus de voix durant ces élections présidentielles. Néanmoins, je salue le courage, l’abnégation et la détermination de tous ces leaders du M23 qui ont maintenu le combat jusqu’au bout, et qui n’ont jamais baissé les bras et si Macky en est là aujourd’hui c’est aussi en partie grâce à un travail efficace et colossal effectué en amont par le M23.

Pourtant au départ, lorsque Macky Sall avait décidé d’aller seul en campagne, par le fait qu’il ne faisait pas campagne commune avec le M23, beaucoup l’accusèrent d’être de connivence avec Wade et d’être son plan B, ce qui était totalement aberrant et allait même au-delà de l’absurdité. C’est juste qu’il avait très tôt compris ce que d’autres mirent du temps à comprendre. Et cette rumeur fut entretenue et attisée par les gens du PDS qui savaient pertinemment que Macky allait donner du fil à retorde à leur candidat comme tous les sondages le prédisaient. C’est ce qui a peut-être fait qu’il n’a pas eu plus de voix que Wade durant ce premier tour, car certains croyaient dur comme fer à cette histoire de plan B.

Mais il va sans dire que cela était archi-faux : Macky ne saurait et ne pourrait être le plan B de Wade parce qu’il sait pertinemment qu’il aurait plus à perdre qu’à gagner en se rapprochant de Wade. En effet, ce sont les Sénégalais qui ne veulent plus de lui, d’autant plus que Macky est relativement jeune et a encore un bel avenir politique et un rapprochement avec Wade signifiera tout simplement son suicide et sa fin politique, un véritable hara-kiri, et il en est conscient.

En outre, il fallait inéluctablement qu’il présente son programme appelé Yoonu Yokkute aux Sénégalais en ce sens qu’il savait que ce dernier était l’un des meilleurs de cette campagne électorale et a été l’un des premiers à être mis en ligne. Yoonu Yokkute a par ailleurs inspiré plus d’un candidat dans l’établissement de leur programme pour l’élection présidentielle. Ce programme bien travaillé par une bonne équipe de campagne, couvre l’ensemble des préoccupations des Sénégalais et apporte une solution à leurs moindres problèmes sociaux, économiques, etc. et dans cette optique il a été positivement sanctionné par le peuple sénégalais eu égard au nombre de voix engrangées par Macky Sall.

Oui, je souhaite que Macky Sall soit le futur président du Sénégal pour toutes les raisons que je viens de citer. De surcroît, il me serait difficile de tenir mon propos en occultant sa constance, car depuis qu’il a quitté le PDS, il a été constant dans ses actes et dans ses propos, sans aucun revirement ou volte-face de sa part. Oui, je soutiens Macky pour des lendemains meilleurs au Sénégal. En plus il va de soi qu’il ne pourra nullement être pire que Wade, cela tout simplement par les faits que je m’en vais vous citer : il ne risquera pas d’essayer de porter subrepticement son fils au pouvoir et de le laisser faire des tribulations un peu partout dans le monde en jet privé avec sans nul doute l’argent du contribuable sénégalais, de réviser la Constitution plus de quinze fois en seulement quelques années, de construire un tunnel là où il n’y a aucun obstacle naturel, de dire que son fils est l’homme le plus intelligent du pays (ce qui est une injure pour tous les intellectuels du Sénégal dont la plupart sont bien plus intelligents et compétents que son fils), de se dédire en public (ma wakhone, wakheet). Il ne risquera aucunement de faire en sorte que le carburant soit plus cher au Sénégal qu’au Mali alors qu’il transite par notre pays pour être acheminé au Mali (l’opposé aurait été plus logique), de construire un monument coûtant des milliards et ne servant à rien alors que beaucoup de Sénégalais avaient du mal à assurer leurs trois repas quotidiens, et la liste est loin d’être exhaustive.

Tout bien considéré, je suis convaincu que vu l’état actuel de la situation, le Sénégal gagnerait à avoir un homme comme le président Macky Sall à sa tête. Cela constituerait une  bouffée d’air pour ce pays étouffé par une exécrable gestion et une gabegie intempestive de la part de certains de ses dirigeants pendant douze longues années; de l’air conditionné insufflé à tout un peuple qui a résisté à l’oppression de fort belle manière. Le peuple sénégalais est un peuple mâture, aguerri et mûr ; il l’a prouvé à plusieurs reprises et la dernière preuve en date est l’élection du 26 février, et à ce propos une gestion malsaine ne sera plus possible dans ce pays. Ce peuple n’est plus manipulable, ni malléable à volonté. En outre, si le président Macky Sall est élu, il verra ses problèmes résolus puisque son programme les a tous passés au peigne fin.

Somme toute une victoire éclatante du Président Macky Sall me paraît logique dans la mesure où il bénéficie du soutien du M23 dont il fait partie des membres-fondateurs. Alors, Sénégalaises et Sénégalais votre destin est entre vos mains. Souvenez-vous de toutes les souffrances par lesquelles vous êtes passés ces douze dernières années, de toute l’arrogance que vous avez essuyée de la part de dirigeants dont la plupart se sont enrichis très rapidement sur votre dos et avec votre argent: l’argent du contribuable. Souvenez-vous de vos fils, vos frères, vos cousins morts pour la démocratie et la justice, tués par une répression démesurée par un pouvoir à la tête duquel la présence du chef est illégitime et illégale. Ayez toujours présent à l’esprit la hausse récurrente des prix des denrées à cause d’une sur-taxation faite à dessein rien que pour avoir plus d’argent à se mettre dans les poches (bien qu’ils en aient déjà beaucoup, décidément ils sont insatiables!). Vous imaginez vous revivre toutes ces souffrances pendant sept longues années encore, ou bien plus si la dévolution monarchique projetée venait à marcher. Non, je pense que non. Et pour mettre un terme à tout cela, votez massivement non seulement pour le changement, mais aussi et surtout pour l’éthique, la probité et la bonne gouvernance. VOTEZ MACKY SALL pour une alternance à « l’alternoce ».

 

Papa Mbar Faye, Secrétaire Général et

 Porte-parole du Mouvement VIGILANCE.


Bamba Toure

Mercredi 14 Mars 2012 - 08:03





Actualité en Afrique : environnement, énergies renouvelables, climat


Setal People - 29/05/2020 - 0 Commentaire

CITÉ MIXTA : UNE SCÈNE D’ORGIE SEXUELLE AFFOLE LES RÉSEAUX SOCIAUX

Madonna, Justin Bieber, Snoop Dogg... La colère des stars après la mort de George Floyd lors d'une arrestation policière

29/05/2020 - 0 Commentaire

Pour être entré sur un hippodrome à huis clos : M'Baye Niang condamné à 1 500 euros d'amende

27/05/2020 - 0 Commentaire

Meurtre de Dresde : Le père de Leo (5 ans) et Maya (2 ans) condamné à perpétuité.

27/05/2020 - 0 Commentaire

Mary-Kate Olsen a enfin pu demander le divorce

27/05/2020 - 0 Commentaire








Google+


Partager ce site




11/04/2017 08:33

Après la présidence de la Commission de l’UEMOA jusqu’en 2021 par le Niger : Le Sénégal à la tête de la Commission définitivement

Après la présidence de la Commission de l’UEMOA jusqu’en 2021 par le Niger : Le Sénégal à la tête de la Commission définitivement
Abdallah Boureima est le nouveau président de la commission de l'UEMOA. Le Nigérien a été désigné, ce matin, en Côte d'Ivoire, par les Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UEMOA, réunis en session extraordinaire.
 
Mais selon une note de la Présidence, c’est le Président de la République Macky Sall qui « dans un esprit de solidarité et de fraternité et dans le souci de permettre la poursuite du bon fonctionnement de l’Union » qui a répondu favorablement à la sollicitation de ses pairs pour l’attribution jusqu’en 2021, de la Présidence de la Commission de l’UEMOA au Niger, soit pour un mandat unique.
 
La Conférence a décidé aussi, selon la même source, qu’à la fin du mandat du Niger, en 2021, le Sénégal reprendra de manière définitive la Présidence de la Commission de l’UEMOA.
 
D’autre part, lit-on sur la note, dans le sens de rééquilibrer la répartition des postes, la Conférence a attribué, avec effet immédiat, « le poste de la présidence du Conseil Régional de l’Epargne publique et des Marchés Financiers au Sénégal. En plus, en octobre 2018, le Sénégal occupera le poste de Vice-Gouverneur de la BCEAO pour un mandat unique ».
 
Pour finir, poursuit la source, la Conférence a enfin salué l’esprit d’ouverture du Président Macky SALL et son leadership dans la sous-région.
02/09/2014 08:06

Produits chimiques : les agents de la douane formés sur les polluants organiques persistants

Produits chimiques : les agents de la douane formés sur les polluants organiques persistants
Quelques membres de la douane Sénégalaise ont été formés la semaine dernière, sur la convention relative aux polluants organiques persistants (Pop) et autre textes sur les produits chimiques. L’intérêt selon Aïta Sarr Seck, chef de la Division prévention et contrôle des pollutions et nuisances à la Direction de l’environnement et des établissements classés, et de restreindre puis éliminer totalement la production, l’utilisation, l’écoulement et le stockage des Pop. 
«Le Sénégal a ratifié la convention de Stockholm depuis 2003, mais il y a d’autres polluants organiques inscrits sur l’ancienne liste et c'est pour cela qu’il est nécessaire de former les agents des douanes sur ces polluants qui sont néfastes pour l’environnement et les êtres humains ». 
Habib Ampa Dieng, chef du bureau du recrutement à la division de la formation, a expliqué qu’il s’agissait lors de cette formation, de sensibiliser sur la convention relative aux polluants, de présenter la convention, ses aspects juridiques les engagements des Etats et plus particulièrement les agents des douanes. Ceci dans le souci que « les agents des douanes sachent reconnaître les polluants lorsqu’ils se présentent à nos frontières et qu’ils aient les bonnes attitudes pour le respect des engagements du Sénégal à l’égard de cette convention internationale » dira t-il. 
Aïta Sarr Seck a signalé que les POP « sont particulièrement préoccupants, en raison de leur persistance et leur grande capacité à se déplacer sur de longues distances...
22/08/2013 23:39

Une Grande Société de la Place recrute : Le Directeur Projets, Formulation, Qualite, Hygiene et Securite Alimentaire

 
                                MISSIONS ET PRINCIPALES RESPONSABILITES
 
Missions :
Construire un projet d’avenir pour le pôle alimentaire. Donner la direction et la maintenir dans les rubriques suivantes :
Conception de nouveau produit
Formulation et biochimie
Qualité
Sécurité alimentaire
Production de produits alimentaires

 
  • Elaborer les stratégies liées à la formulation, création, développement, analyses et caractérisation de produits, ainsi que sur les procédés de production et de conservation des aliments. 
  • Effectuer différentes analyses microbiologiques et biochimiques des composants des produits afin de t’assurer de leur qualité. 
  • Contrôler et de superviser la qualité des aliments transformés ou fabriqués afin qu’ils répondent aux normes gouvernementales et aux politiques de l’entreprise en matière de qualité.
  • Faire appliquer les règlements et les politiques en matière d’hygiène et de salubrité au sein de l’usine et d’en implanter de nouvelles afin de maximiser le processus de qualité des produits.
  • Mettre les processus en conformité à la législation, la réglementation, la toxicité, l'innocuité, et propose des orientations pour utiliser ces avantages pour la stratégie marketing. 
 
Responsabilités :
 
Le Directeur Projets, Formulation, Qualité, Hygiène et Sécurité alimentaire est responsable des points listés ci-après :
 
  • Construire des recettes en fonction des besoins des clients
  • Etude de nouveaux produits, la définition des gammes et de leur évolution, notamment lors des changements importants de composition des formules
  • Contrôle microbiologique des matières premières et produits fabriqués
  • Contrôle qualité sur toute la chaîne de production
  • Construire le plan de nettoyage et désinfection
  • Construire le plan de traçabilité des lots de production
  • Mettre en place un protocole de rappel des produits et de gestion de crise
  • Mettre en place un plan pour la gestion des allergies potentielles
  • Mettre en place un plan de prévention des risques phytosanitaires
  • Mettre en place la démarche HACCP
  • Assurer une veille législative
  • Participer au processus de gestion des réclamations clients
  • Mettre en place protocole de détermination des DLC et DLUO
  • Mettre en place dispositifs et protocoles pour garder les échantillons de produits
  • Mettre en place méthodologie d’analyse sensorielle et tests organoleptiques
  • Mettre en place les procédures de contrôle qualité et s’assurer de leur application
  • S’assurer de la calibration des instruments de mesure-
  • Plan en place un plan d’audit interne processus
  • Participer aux Comités de Pilotage du pôle alimentaire
  • Entretenir des relations régulières avec les partenaires du pôle alimenatire et organismes de recherches extérieures
  • Travailler en étroite collaboration avec la direction commerciale et développement ainsi que le(s) chef(s) produits
  • Travailler en étroite collaboration avec le responsable de la fabrication afin de prendre en compte, dans sa formulation, les contraintes technologiques propre à l’usine.
  • Communiquer en continu avec le responsable des achats
 
Compétences Requises :
Technologie alimentaire, biologie appliquée a la nutrition et alimentation
Technologie des emballages et emballeuses
Gestion des usines alimentaires et performance industrielle
Gestion des processus
Hygiène
Gestion des assets
Innovation et propriété intellectuelle
Gestion des coûts de production
 
Niveau formation
- Ingénieur Bac+4/5 Food processing – Quality - biochimie
- Expérience Professionnelle : 10 ans
 
Langues
- Français : Courant
- Anglais : Courant
 
Veuillez envoyer par E-mail votre dossier de candidature : CV + lettre de motivation en mentionnant le titre du poste à l’objet du courriel à recruteonesn@gmail.com
 
Bamba Toure
28/07/2013 00:40

Une Grande Société de la Place recrute : TECHNICO-COMMERCIAL EN INFORMATIQUE

Une Grande Société de la Place recrute : TECHNICO-COMMERCIAL EN INFORMATIQUE

Une Grande Société de la Place recrute
TECHNICO-COMMERCIAL EN INFORMATIQUE

 

Bamba Toure
13/06/2013 09:14

Une Grande Société de la Place recrute

Une Grande Société de la Place recrute
Bamba Toure
18/05/2013 01:13

COMMUNIQUE DE PRESSE ARTP

L’ARTP ACCOMPAGNE LE PELERINAGE DE POPENGUINE POUR ASSURER UNE BONNE QUALITE DE SERVICE DE TELECOMMUNICATIONS
 
L’ARTP met à la disposition du public :
 
1. Un Numéro Vert : le 800 200 200 
 
Ce numéro vert est destiné aux utilisateurs des services de la téléphonie mobile et Internet  présents à Popenguine durant le Pèlerinage  2013, pour leur permettre de saisir l’ARTP, en cas de dysfonctionnements ou de perturbations sur les réseaux des opérateurs Orange, Tigo ou Expresso.

Vous pourrez appeler gratuitement au 800 200 200 si vous êtes confrontés aux problèmes suivants :
  • difficultés à émettre ou recevoir des appels ;
  • difficultés à envoyer ou recevoir des SMS ;; 
  • difficultés d’accès à Internet à partir de votre téléphone portable ou clé Internet ;
  • coupures de communications ;
  • ou tout autre dysfonctionnement ou perturbation constaté sur les réseaux de téléphonie mobile.
Pour toute autre réclamation (aspects commerciaux, carte de recharge, facturation, restriction d’appel, etc.), veuillez contacter le service client de votre opérateur.  
 
Le numéro 800 200 200 sera opérationnel  du  samedi 18 mai 2013 à partir de 00h au lundi 20 mai 2013 2013 à 23h59mns.
 
2. Une équipe technique de l’ARTP sera également présente en permanence à Popenguine:

Pour s’assurer de la qualité des services offerts par Orange, Tigo et Expresso, l’équipe de l’ARTP effectuera régulièrement des tests qualitatifs à Popenguine et ses environs et sera en contact permanent avec les opérateurs pour veiller à ce qu’ils apportent des solutions adaptées si des perturbations sont constatées. 
 
L’ARTP souhaite un bon pèlerinage marial à la communauté catholique.
 
Abou Lo, Directeur général 
 
Bamba Toure
10/04/2013 22:32

VIP NEWS N°4

VIP NEWS N°4
VIP NEWS N°4
Bamba Toure
25/03/2013 22:48

Communiqué Rewmi

Communiqué Rewmi
Bamba Toure
14/03/2013 23:00

Office National de Formation Professionnelle

Office National de Formation Professionnelle
Bamba Toure
11/03/2013 12:04

RECRUTEMENT ASSISTANT IMMOBILIER

FICHE DE POSTE
 
MISSION

Il aura pour mission d’assister les cadres dirigeants et les consultants du groupe en charge du développement ou de la gestion de projets immobiliers.
Son rôle sera, entre autre de :
  • Organiser, à la demande des chefs de projets, les réunions de travail et de décisions nécessaires à l’avancement des projets, tant en interne au groupe qu’avec des participants extérieurs,
  • Contrôler la bonne exécution des plannings et assurer les relances nécessaires,
  • Veiller à la bonne circulation de l’information,
  • Représenter le groupe à toute réunion organisée par un prestataire extérieur ou sa présence serait souhaitée. Rendre compte de ces réunions,
  • Procéder, à la demande des chefs de projets, à la recherche d’information de toute nature.
 
Il aura également en charge d’entreprendre et de faire aboutir  l’ensemble des démarches administratives et juridiques nécessaires à l’avancement des projets : baux, dossiers d’autorisation de construire, constitution de SCI, relations avec les services fiscaux…
 
Il assurera  enfin la liaison entre le groupe et les notaires et avocats susceptibles d’intervenir sur les projets. 
 
FORMATION/EXPERIENCE
 
De formation juridico /économique, il aura 4 à 5 ans d’expérience professionnelle.
Cette expérience lui aura permis d’acquérir une bonne connaissance du secteur immobilier sénégalais : promoteurs, architectes et bureaux d’études, commercialisateurs,  entreprises de bâtiment, administrations …
 
Le poste est basé à Dakar mais demande une grande disponibilité.
 
Après une période d’activité probante, une évolution de carrière vers des responsabilités accrues pourra être envisagée.
 
Envoyez votre CV : recruteonesn@gmail.com
 
 
Bamba Toure