Setal.net

Les banques de Touba prises d'assaut en raison du Magal

A Touba (Centre), les banques et les systèmes financiers décentralisés sont pris d'assaut par de nombreux clients, en raison de la 118ème édition du Magal qui sera célébrée mardi.


Les banques de Touba prises d'assaut en raison du Magal
Beaucoup de monde dans les agences des banques et les bureaux des systèmes financiers décentralisés situés sur la rue 28 de la ville. Pour retirer ou envoyer de l'argent surtout.Pour cela, il faut vous rapprocher de notre agence de Touba Khaïra. C’est à 500 mètres d’ici'', lance un agent de banque Des clients se précipitent devant son guichet, brandissant chacun un ticket d'arrivée et espérant devoir être servi en premier. Une ambiance bon enfant règne devant le guichet d’une autre banque, où des étudiants font la queue devant un guichet automatique (GAB).Je viens récupérer 25 mille francs CFA pour couvrir quelques besoins'', explique Mohamed Faye, un étudiant en maths et informatique de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis.M. Faye, une étoffe roulée autour du cou, s’impatiente : ''C’est trop lent et il y a beaucoup d’étudiants.''Saliou Diouf, un enseignant venu de Mbacké, fait le pied de grue devant l’agence d’une banque. ''Je voulais retirer de l’argent, mais j’ai oublié ma carte GAB à la maison. Je vais revenir cet après-midi puisqu’il y a beaucoup de monde'', s’inquiète-t-il.En raison du Magal, ''les transferts domestiques et internationaux connaissent un rush. Cela nous a obligés à travailler samedi jusqu’à 15 heures, alors que nous devions descendre à midi. Aujourd’hui, nous faisons la journée continue, c’est-à-dire travailler de 8 heures à 15 heures, sans pause à observer'', explique Demba Siby, chef d’une agence de banque.Dans cette agence, qui contient difficilement ses nombreux clients, ''le montant des sommes d’argent transférées par jour est passé du simple au double, voire au triple et peut-être au-delà, depuis samedi'', affirme M. Siby.'Au minimum, nous transférons 30 millions de francs CFA par jour, depuis samedi, contre 15 millions en moyenne habituellement'', ajoute le banquier, parlant de ''chute drastique des envois des émigrés mourides depuis deux ans, à cause de la crise financière internationale''.Devant les guichets, les agents des banques travaillent d'arrache-pied. Mais, un opérateur de système financier décentralisé de la rue 28 oblige la clientèle à rebrousser chemin. ''Le gérant est sorti'', répète inlassablement aux nombreux clients un jeune homme faisant office de vigile

Bamba Toure

Lundi 31 Décembre 2012 - 19:56





Setal People - 06/11/2023 - 0 Commentaire

Traînée en justice par Viviane Chidid : Aby Ndour auditionnée à la gendarmerie de Faidherbe

Amina Poté devient Mme Fall

06/11/2023 - 0 Commentaire

Mhd jugé pour meurtre : Dix-huit ans de prison requis contre le rappeur

21/09/2023 - 0 Commentaire

Céline Dion annule ses concerts prévus jusqu'en avril 2024

26/05/2023 - 0 Commentaire

«J’ai failli me suicider» : Kader Gadji raconte comment il a été marabouté

06/05/2023 - 0 Commentaire





Google+

Partager ce site