L'envers du décor... (Par Amadou Tidiane Wone)


L'envers du décor... (Par Amadou Tidiane Wone)

Le Président sortant, Macky Sall , a été investi le samedi 1 décembre par la coalition Benno Bokk Yaakaar comme candidat à l'élection présidentielle du 24 février 2019. Félicitations!  
A cette occasion, des Chefs d'États de la sous-région, des personnalités de l'internationale libérale, entre autres amis et  alliés, ont rehaussé de leur présence cette manifestation initiale entrant dans le cadre de la course vers la Présidence de la République. L'événement s'est tenu à Diamniadio dans la salle du Dakar Aréna nouvellement inaugurée et... fermée depuis.  

A l'intérieur de la salle, la fête fût certainement belle.  En dépit de la nuée de pickpockets qui a sévit, même et jusque dans des poches ministérielles. Les goujats! Téléphones portables et sommes d'argent importantes, selon la presse, ont changé de propriétaires...illicitement. Voilà ce que cela rapporte que d'inviter, sans distinction, des foules de «militants» à grands renforts de NDiaga Ndiaye...  

Mais là n'est pas le sujet de ce papier: 

Je devais me rendre à Thiès ce jour-là... Ce qui m'a valu de tomber sur  l'indescriptible envers du décor: plus de 20 kilomètres de bouchons...payants. Qui plus est. Incroyable! En effet, pour «faciliter» les paiements de cette torture, la société concessionnaire de l'autoroute a même instauré un système de tickets pour accélérer la perception de son dû... Sans fluidifier la circulation pour autant. Les malins... Payer sans rouler n'est pourtant pas la vocation d'une autoroute à péage! Et il va falloir se poser sérieusement quelques questions qui fâchent: 
Si, pour bloquer la circulation au point de faire rater leur vol à plusieurs passagers se rendant au nouvel aéroport Blaise Diagne, il suffit juste d'un gros événement au Dakar Aréna de Diamniadio, il y a de gros soucis à se faire. A un point tel que, des personnes voulant se rendre à Kaolack pour prendre part à un enterrement prévu à 17h ont dû rebrousser chemin après avoir passé 4h25 entre Dakar et Diamniadio... Quels autres milliers de dommages collatéraux ont pu ainsi être causés à l'occasion ? Pendant ce temps, et de temps à autre, pour libérer le passage à une personnalité et son escorte on nous comprimait sur un côté,  avec le sourire cependant, des gendarmes en mission. 

Imaginons alors,  un seul instant,  qu'un grand combat de lutte se tienne à l'Arène nationale à Pikine ( nouvellement inaugurée et... fermée), la première sortie du péage serait bloquée.  Et qu'un autre événement d'envergure se tienne à Diamniadio, que ce soit à Dakar Aréna ou au Centre Abdou Diouf. L'Aéroport Blaise Diagne serait-il inaccessible pendant des heures?Dakar et sa banlieue seraient-elles paralysées?  Gouverner, c'est prévoir...  
Au demeurant est-il raisonnable, dans ces conditions, de transférer autant de ministères en plus du nouveau Parc Industriel à Diamniadio? Si près de Dakar? Une ville nouvelle ayant pour vocation de tourner le Sénégal vers l'avenir en réduisant la macrocéphalie de Dakar ne pouvait-elle pas trouver un autre site? Toutes les mesures d'accompagnement pour encadrer l'envol de l'AIBD et le succès du Parc Industriel envisagent-ils les contraintes liées au fait que l'autoroute à péage est presque obsolète au vu de la pression qui s'y exerce? 
Alors oui, nous espérons que lorsque le prolongement de la VDN deviendra une réalité, la tension actuelle sur l'autoroute à péage diminuera. Mais il faudrait en même temps penser à réhabiliter l'ancienne route nationale passant par Rufisque. Penser à élargir la route Dakar Thies. Après tout, peut-être que tous ces projets existent mais ont souffert de l'ordre des priorités en faveur du TER...Ah Si on nous avait demandé notre avis! 

L'autre plaie révélée par nos heures de stationnement sur l'autoroute ,  c'est le comportement des militants et militantes de Benno Bokk Yaakaar sur la voie publique. A l'image, d'ailleurs de celui de plusieurs de nos compatriotes : Fatiguées d'attendre dans les cars bondés les transportant vers Dakar Aréna, des femmes drapées dans des boubous flambants neufs à l'effigie de leur champion, n'ont pas hésité à descendre des voitures, en plein milieu de la route, pour enjamber le muret séparant les deux voies de l'autoroute et ainsi,  rallier Dakar Aréna en marchant à contre-courant des véhicules ...  
Je ne sais pas si vous voyez le topo? En plus de cela, les vendeuses d'eau en sachet, semblent avoir été les seules à avoir fait de bonnes affaires. Sauf que les usagers les jettent après usage sur la chaussée en sus des autres détritus de restauration rapide. On pourrait les comprendre ces   «militants» .  Ils devaient être sur pied de guerre depuis l'aube...Des jeunes enfants, pas en âge de voter, mais qui ont pris part à cette excursion dominicale, se détendaient les jambes en courant entre les véhicules ou bien assis sur le muret. Au milieu de l'autoroute. Insouciants. 

Trois heures de temps à observer ces clichés du Sénégal réel et sachant,  d'expérience,  le comment et le pourquoi de ce genre de «mobilisations», je me demande s'il ne faudrait pas inscrire à l'agenda du «dialogue national», dont personne ne parle plus d'ailleurs, la supression de ces tragi-comédies dispendieuses... Faire foule de tout bois est inutile et mensonger: Depuis le dernier Grand meeting socialiste en l'an 2000 au dernier Grand rassemblement libéral version Wade 2012, nous savons tous que  les foules ad hoc ne veulent rien dire... M'enfin, on se rassure comme on peut! 

Pendant ce temps,  et à l'intérieur de la salle, la cérémonie battait son plein. Les discours convenus se suivent et se ressemblent. On chante les infrastructures qui poussent comme des champignons... vénéneux pour nous usagers bloqués depuis des heures. Sans aucun choix de repli ni d'exfiltration. Ce qui pose des questions de sécurité publique et de protection civile majeures. Peut-on en débattre sereinement, et surtout donner la parole aussi à des hommes de l'art afin qu'ils nous éclairent sur les voies et les moyens de mettre l'avenir de ce pays en orbite? Hors des clivages politiciens fragiles et factices? 
Car nous suivions la cérémonie en direct de nos téléphones portables! Pour comprendre pourquoi nous devions subir un tel calvaire et aussi passer le temps. Ce faisant, nous avons  constaté une  bizarrerie: des pans entiers des gradins aux fauteuils rouges étaient vides alors même que des milliers de militants traînaient à l'extérieur... un problème manifeste d'organisation. A tout le moins. Cela a pour effet que des vidéos circulent sur les réseaux sociaux pour railler la salle archi...vide. Pour cette fois, j'atteste qu'il y avait foule...à l'exterieur! Autre bizarrerie, le discours du candidat-président était en français... Pour un pays à moins de 30% francophone. A moins que la cible fût ailleurs... 

Tout cela pour dire que les infrastructures doivent répondre à une Vision globalisante !  Elles doivent servir une ambition collective partagée. Elles doivent suivre un ordre de priorités à déterminer selon des séquences à modéliser. Avant validation. Manifestement, beaucoup d'édifices sortent de terre. Cela suffit-il pour l'émergence? Je pose cette question de manière abrupte,  car il me semble que nos gouvernants sortent du sujet. Leur dire cela à la veille de la campagne présidentielle va les agacer. Certains vont encore me faire la fête dans des commentaires rageurs auxquels on a fini par s'habituer. Cela ne changera rien à la réalité telle que des milliers de sénégalais l'ont vécue hier sur l'autoroute à péage. 

Imaginez qu'un institut de sondage qui  se serait amusé à mesurer les indices de satisfaction et les intentions vote entre Dakar et Diamniadio hier entre 11h et 18h donne les résultats aujourd'hui. Imaginez seulement...O stratèges de campagne! 

Allons rekk . 


Amadou Tidiane WONE


Lundi 3 Décembre 2018 - 07:28





Actualité en Afrique : environnement, énergies renouvelables, climat


Setal People - 14/12/2019 - 0 Commentaire

PHOTOS - Sadio Mané se déguise en père Noël dans un hôpital pour enfants …

Koffi Olomidé réagit sur le scandale sexuel impliquant sa ”fille”

13/12/2019 - 0 Commentaire

[Photos] Ebene Diop s'affiche après une chirurgie esthetique au niveau des seins

11/12/2019 - 0 Commentaire

MERCATO MÉDIATIQUE YOU vs EL HADJI NDIAYE: Ya Awa vers TFM, Ndeye Ndack vers 2STV?

06/12/2019 - 0 Commentaire

Les détails des votes du Ballon d’Or : Mané devance largement Salah et Marhez, relégués respectivement à 169 et 314 points

04/12/2019 - 0 Commentaire








Google+


Partager ce site




11/04/2017 08:33

Après la présidence de la Commission de l’UEMOA jusqu’en 2021 par le Niger : Le Sénégal à la tête de la Commission définitivement

Après la présidence de la Commission de l’UEMOA jusqu’en 2021 par le Niger : Le Sénégal à la tête de la Commission définitivement
Abdallah Boureima est le nouveau président de la commission de l'UEMOA. Le Nigérien a été désigné, ce matin, en Côte d'Ivoire, par les Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UEMOA, réunis en session extraordinaire.
 
Mais selon une note de la Présidence, c’est le Président de la République Macky Sall qui « dans un esprit de solidarité et de fraternité et dans le souci de permettre la poursuite du bon fonctionnement de l’Union » qui a répondu favorablement à la sollicitation de ses pairs pour l’attribution jusqu’en 2021, de la Présidence de la Commission de l’UEMOA au Niger, soit pour un mandat unique.
 
La Conférence a décidé aussi, selon la même source, qu’à la fin du mandat du Niger, en 2021, le Sénégal reprendra de manière définitive la Présidence de la Commission de l’UEMOA.
 
D’autre part, lit-on sur la note, dans le sens de rééquilibrer la répartition des postes, la Conférence a attribué, avec effet immédiat, « le poste de la présidence du Conseil Régional de l’Epargne publique et des Marchés Financiers au Sénégal. En plus, en octobre 2018, le Sénégal occupera le poste de Vice-Gouverneur de la BCEAO pour un mandat unique ».
 
Pour finir, poursuit la source, la Conférence a enfin salué l’esprit d’ouverture du Président Macky SALL et son leadership dans la sous-région.
02/09/2014 08:06

Produits chimiques : les agents de la douane formés sur les polluants organiques persistants

Produits chimiques : les agents de la douane formés sur les polluants organiques persistants
Quelques membres de la douane Sénégalaise ont été formés la semaine dernière, sur la convention relative aux polluants organiques persistants (Pop) et autre textes sur les produits chimiques. L’intérêt selon Aïta Sarr Seck, chef de la Division prévention et contrôle des pollutions et nuisances à la Direction de l’environnement et des établissements classés, et de restreindre puis éliminer totalement la production, l’utilisation, l’écoulement et le stockage des Pop. 
«Le Sénégal a ratifié la convention de Stockholm depuis 2003, mais il y a d’autres polluants organiques inscrits sur l’ancienne liste et c'est pour cela qu’il est nécessaire de former les agents des douanes sur ces polluants qui sont néfastes pour l’environnement et les êtres humains ». 
Habib Ampa Dieng, chef du bureau du recrutement à la division de la formation, a expliqué qu’il s’agissait lors de cette formation, de sensibiliser sur la convention relative aux polluants, de présenter la convention, ses aspects juridiques les engagements des Etats et plus particulièrement les agents des douanes. Ceci dans le souci que « les agents des douanes sachent reconnaître les polluants lorsqu’ils se présentent à nos frontières et qu’ils aient les bonnes attitudes pour le respect des engagements du Sénégal à l’égard de cette convention internationale » dira t-il. 
Aïta Sarr Seck a signalé que les POP « sont particulièrement préoccupants, en raison de leur persistance et leur grande capacité à se déplacer sur de longues distances...
22/08/2013 23:39

Une Grande Société de la Place recrute : Le Directeur Projets, Formulation, Qualite, Hygiene et Securite Alimentaire

 
                                MISSIONS ET PRINCIPALES RESPONSABILITES
 
Missions :
Construire un projet d’avenir pour le pôle alimentaire. Donner la direction et la maintenir dans les rubriques suivantes :
Conception de nouveau produit
Formulation et biochimie
Qualité
Sécurité alimentaire
Production de produits alimentaires

 
  • Elaborer les stratégies liées à la formulation, création, développement, analyses et caractérisation de produits, ainsi que sur les procédés de production et de conservation des aliments. 
  • Effectuer différentes analyses microbiologiques et biochimiques des composants des produits afin de t’assurer de leur qualité. 
  • Contrôler et de superviser la qualité des aliments transformés ou fabriqués afin qu’ils répondent aux normes gouvernementales et aux politiques de l’entreprise en matière de qualité.
  • Faire appliquer les règlements et les politiques en matière d’hygiène et de salubrité au sein de l’usine et d’en implanter de nouvelles afin de maximiser le processus de qualité des produits.
  • Mettre les processus en conformité à la législation, la réglementation, la toxicité, l'innocuité, et propose des orientations pour utiliser ces avantages pour la stratégie marketing. 
 
Responsabilités :
 
Le Directeur Projets, Formulation, Qualité, Hygiène et Sécurité alimentaire est responsable des points listés ci-après :
 
  • Construire des recettes en fonction des besoins des clients
  • Etude de nouveaux produits, la définition des gammes et de leur évolution, notamment lors des changements importants de composition des formules
  • Contrôle microbiologique des matières premières et produits fabriqués
  • Contrôle qualité sur toute la chaîne de production
  • Construire le plan de nettoyage et désinfection
  • Construire le plan de traçabilité des lots de production
  • Mettre en place un protocole de rappel des produits et de gestion de crise
  • Mettre en place un plan pour la gestion des allergies potentielles
  • Mettre en place un plan de prévention des risques phytosanitaires
  • Mettre en place la démarche HACCP
  • Assurer une veille législative
  • Participer au processus de gestion des réclamations clients
  • Mettre en place protocole de détermination des DLC et DLUO
  • Mettre en place dispositifs et protocoles pour garder les échantillons de produits
  • Mettre en place méthodologie d’analyse sensorielle et tests organoleptiques
  • Mettre en place les procédures de contrôle qualité et s’assurer de leur application
  • S’assurer de la calibration des instruments de mesure-
  • Plan en place un plan d’audit interne processus
  • Participer aux Comités de Pilotage du pôle alimentaire
  • Entretenir des relations régulières avec les partenaires du pôle alimenatire et organismes de recherches extérieures
  • Travailler en étroite collaboration avec la direction commerciale et développement ainsi que le(s) chef(s) produits
  • Travailler en étroite collaboration avec le responsable de la fabrication afin de prendre en compte, dans sa formulation, les contraintes technologiques propre à l’usine.
  • Communiquer en continu avec le responsable des achats
 
Compétences Requises :
Technologie alimentaire, biologie appliquée a la nutrition et alimentation
Technologie des emballages et emballeuses
Gestion des usines alimentaires et performance industrielle
Gestion des processus
Hygiène
Gestion des assets
Innovation et propriété intellectuelle
Gestion des coûts de production
 
Niveau formation
- Ingénieur Bac+4/5 Food processing – Quality - biochimie
- Expérience Professionnelle : 10 ans
 
Langues
- Français : Courant
- Anglais : Courant
 
Veuillez envoyer par E-mail votre dossier de candidature : CV + lettre de motivation en mentionnant le titre du poste à l’objet du courriel à recruteonesn@gmail.com
 
Bamba Toure
28/07/2013 00:40

Une Grande Société de la Place recrute : TECHNICO-COMMERCIAL EN INFORMATIQUE

Une Grande Société de la Place recrute : TECHNICO-COMMERCIAL EN INFORMATIQUE

Une Grande Société de la Place recrute
TECHNICO-COMMERCIAL EN INFORMATIQUE

 

Bamba Toure
13/06/2013 09:14

Une Grande Société de la Place recrute

Une Grande Société de la Place recrute
Bamba Toure
18/05/2013 01:13

COMMUNIQUE DE PRESSE ARTP

L’ARTP ACCOMPAGNE LE PELERINAGE DE POPENGUINE POUR ASSURER UNE BONNE QUALITE DE SERVICE DE TELECOMMUNICATIONS
 
L’ARTP met à la disposition du public :
 
1. Un Numéro Vert : le 800 200 200 
 
Ce numéro vert est destiné aux utilisateurs des services de la téléphonie mobile et Internet  présents à Popenguine durant le Pèlerinage  2013, pour leur permettre de saisir l’ARTP, en cas de dysfonctionnements ou de perturbations sur les réseaux des opérateurs Orange, Tigo ou Expresso.

Vous pourrez appeler gratuitement au 800 200 200 si vous êtes confrontés aux problèmes suivants :
  • difficultés à émettre ou recevoir des appels ;
  • difficultés à envoyer ou recevoir des SMS ;; 
  • difficultés d’accès à Internet à partir de votre téléphone portable ou clé Internet ;
  • coupures de communications ;
  • ou tout autre dysfonctionnement ou perturbation constaté sur les réseaux de téléphonie mobile.
Pour toute autre réclamation (aspects commerciaux, carte de recharge, facturation, restriction d’appel, etc.), veuillez contacter le service client de votre opérateur.  
 
Le numéro 800 200 200 sera opérationnel  du  samedi 18 mai 2013 à partir de 00h au lundi 20 mai 2013 2013 à 23h59mns.
 
2. Une équipe technique de l’ARTP sera également présente en permanence à Popenguine:

Pour s’assurer de la qualité des services offerts par Orange, Tigo et Expresso, l’équipe de l’ARTP effectuera régulièrement des tests qualitatifs à Popenguine et ses environs et sera en contact permanent avec les opérateurs pour veiller à ce qu’ils apportent des solutions adaptées si des perturbations sont constatées. 
 
L’ARTP souhaite un bon pèlerinage marial à la communauté catholique.
 
Abou Lo, Directeur général 
 
Bamba Toure
10/04/2013 22:32

VIP NEWS N°4

VIP NEWS N°4
VIP NEWS N°4
Bamba Toure
25/03/2013 22:48

Communiqué Rewmi

Communiqué Rewmi
Bamba Toure
14/03/2013 23:00

Office National de Formation Professionnelle

Office National de Formation Professionnelle
Bamba Toure
11/03/2013 12:04

RECRUTEMENT ASSISTANT IMMOBILIER

FICHE DE POSTE
 
MISSION

Il aura pour mission d’assister les cadres dirigeants et les consultants du groupe en charge du développement ou de la gestion de projets immobiliers.
Son rôle sera, entre autre de :
  • Organiser, à la demande des chefs de projets, les réunions de travail et de décisions nécessaires à l’avancement des projets, tant en interne au groupe qu’avec des participants extérieurs,
  • Contrôler la bonne exécution des plannings et assurer les relances nécessaires,
  • Veiller à la bonne circulation de l’information,
  • Représenter le groupe à toute réunion organisée par un prestataire extérieur ou sa présence serait souhaitée. Rendre compte de ces réunions,
  • Procéder, à la demande des chefs de projets, à la recherche d’information de toute nature.
 
Il aura également en charge d’entreprendre et de faire aboutir  l’ensemble des démarches administratives et juridiques nécessaires à l’avancement des projets : baux, dossiers d’autorisation de construire, constitution de SCI, relations avec les services fiscaux…
 
Il assurera  enfin la liaison entre le groupe et les notaires et avocats susceptibles d’intervenir sur les projets. 
 
FORMATION/EXPERIENCE
 
De formation juridico /économique, il aura 4 à 5 ans d’expérience professionnelle.
Cette expérience lui aura permis d’acquérir une bonne connaissance du secteur immobilier sénégalais : promoteurs, architectes et bureaux d’études, commercialisateurs,  entreprises de bâtiment, administrations …
 
Le poste est basé à Dakar mais demande une grande disponibilité.
 
Après une période d’activité probante, une évolution de carrière vers des responsabilités accrues pourra être envisagée.
 
Envoyez votre CV : recruteonesn@gmail.com
 
 
Bamba Toure