Kédougou : un nouvel éboulement fait un mort, la victime devait se marier…


Kédougou : un nouvel éboulement fait un mort, la victime devait se marier…
Mamadou Danfakha, 30 ans, s’était rendu au site d’orpaillage clandestin abandonné du village de Sezenla, dans la commune de Bambou, à Kédougou, pour y extraire du sable aurifère. Malheureusement, la galerie s’est affaissée sur lui. Selon Libération, ce drame fait suite à l’éboulement qui a causé la mort d’un groupe de femmes dans des circonstances similaires. Il s’agit de L. Cissokho âgée de 14 ans, D. Diallo, 28 ans, mariée d’un enfant, et F. Cissokho, 18 ans. Elles étaient parties comme à l’accoutumée à la recherche de pépites d’or afin de les revendre pour subvenir aux besoins de leur famille. Malheureusement pour elles, la galerie où elles avaient l’habitude de prélever le sable s’est affaissée sur elles, en les ensevelissant. L’As ajoute que le corps sans vie de Mamadou Danfakha a été remis à ses proches, après les constatations d’usage des éléments de la Brigade de Saraya, qui ont ouvert une enquête. A Diakha Madina, dans son village natal, sa fiancée est inconsolable. La date de mariage était déjà fixée.Mamadou Danfakha, 30 ans, s’était rendu au site d’orpaillage clandestin abandonné du village de Sezenla, dans la commune de Bambou, à Kédougou, pour y extraire du sable aurifère. Malheureusement, la galerie s’est affaissée sur lui. Selon Libération, ce drame fait suite à l’éboulement qui a causé la mort d’un groupe de femmes dans des circonstances similaires. Il s’agit de L. Cissokho âgée de 14 ans, D. Diallo, 28 ans, mariée d’un enfant, et F. Cissokho, 18 ans. Elles étaient parties comme à l’accoutumée à la recherche de pépites d’or afin de les revendre pour subvenir aux besoins de leur famille. Malheureusement pour elles, la galerie où elles avaient l’habitude de prélever le sable s’est affaissée sur elles, en les ensevelissant. L’As ajoute que le corps sans vie de Mamadou Danfakha a été remis à ses proches, après les constatations d’usage des éléments de la Brigade de Saraya, qui ont ouvert une enquête. A Diakha Madina, dans son village natal, sa fiancée est inconsolable. La date de mariage était déjà fixée.


Samedi 21 Janvier 2023 - 12:22










Google+

Partager ce site