Didier Raoult, un héros africain ? ( SJD )

Depuis une semaine, la communauté scientifique et les médias s’étripent sur son machin, la chloroquine et ne parlent que de lui : Didier Raoult, le mal aimé des blouses blanches. Comment peut-il dire que le virus qui hante les plus éminents professeurs émérites des laboratoires pharmaceutiques les plus avancés dans le monde entier, fait des milliers de victimes, relève d’un traitement aussi banal que la chloroquine, un remède de grand-mère, une molécule présente depuis 50 ans dans les boîtes à pharmacie des ménages les plus pauvres du monde ? Il s’en est fallu de peu pour que ses collègues médecins, si jaloux de leurs protocoles scientifiques, mettent sa tête à prix. L’homme à la tignasse jaunie et à la barbe hirsute ne fait rien pour changer cette image d’homme des cavernes arrivé à la médecine comme un intrus. Alors, la médiasphère s’est emballée et les plus éminents se sont succédé au volant pour conduire -n’est-ce pas le sort de tous les génies- cet entêté à l’asile. Au point qu’en début de semaine, des citoyens apeurés se sont mis à lui promettre de le laisser finir comme des centains de leurs proches, dans un cercueil plombé qui ne laissera filtrer aucun air de ce mégalomane prétentieux.


Didier Raoult, un héros africain ? ( SJD )
Didier Raoult ne fait pas grand-chose pour se défendre. Ses collaborateurs si : ils assurent que la chloroquine a ses effets bénéfiques, que la charge virale de leurs patients, comme dans le cas du sida, baisse de manière drastique, laissant entrevoir des espoirs de guérison… et ne comprennent pas le lynchage dont leur maître est victime, pour avoir préconisé un médicament toujours prescrit aux français quand ils se rendent en Afrique.
Mais c’est trop tard. Didier est un paria, la sentence est tombée. De toutes les façons, Marseille est trop loin du Paris bienpensant, pour espérer un jugement plus clément. Et s’ils le voulaient, l’Organisation mondiale de la Santé, référence mondiale en la matière, a déjà livré son verdit : la chloroquine est une substance assez dangereuse aux effets secondaires nombreux et à l’efficacité non encore prouvée dans le combat contre le coronavirus. Qui, mieux que l’OMS, peut rabattre le caquet à ce colosse prétentieux ?

Hélas, son parcours non plus, ne milite pas en faveur de Raoult l’incompris : il est venu à la médecine après un baccalauréat littéraire. Une autre raison de douter de la « légitimité » de l’homme en blouse que l’on compare volontiers au chanteur Renaud pour mieux le narguer ? Pendant que la France doute, tergiverse, c’est dans son pays natal, le Sénégal, que Didier Raoult va trouver un secours inattendu. Un autre de ses confrères, le professeur Seydi, lui apporte son soutien et assume traiter ses patients avec un mix à base de chloroquine. Car c’est dans ce petit pays africain, autre tare congénitale qui lui colle à la peau, que Didieu Raoult est né, il y a 68 ans. C’est aussi dans ce pays qu’il a fait ses plus belles rencontres scientifiques, qu’il s’est intéressé à l’infectiologie, le virus qui l’habite et ne le quitte pas. Ses amis, pour le peu qui ose se montrer, rappellent qu’il est attaché au pays de sa naissance où il se rend chaque année pour se ressourcer. Dans le traitement des maladies tropicales, le Sénégal fait office de leader mondial. Des marocains, tunisiens et même des français et des américains viennent apprendre à son école de médecine. L’institut Pasteur, du nom du célèbre chimiste français, est à la pointe du combat contre les virus les plus dangereux dans le monde, comme Ebola. Peut-être une des raisons pour lesquelles le Sénégal, troisième pays le plus frappé en Afrique par le Coronavirus (il a dépassé les 100 cas dépistés), compte encore zéro mort.

C’est aussi à Dakar qu’un éminent officier de l’armée, le colonel Mboup, a isolé pour la première fois le VIH 2. Dans ce pays d’Afrique de l’ouest, la nivaquine, autre dérivé de la molécule, s’administre sans prescription. Les jeunes africains ont même grandi en se voyant administrer cette petite pilule blanche amère comme un préventif contre le paludisme. Comme pour venir à son secours, l’Algérie a aussi déclaré avoir recommandé l’usage de la chloroquine de manière encadrée. Tout cela ne permet pas à Raoult l’africain d’espérer un début de réhabilitation. Mais à Marseille, face aux nombreux décès enregistrés, les populations prennent d’assaut son institut, faisant fi des mises en garde.Pourquoi ne pas essayer ce qui semble marcher, quand la seule alternative est la mort certaine ?
Dans une bonne partie de la classe politique française, Didier Raoult commence à trouver du soutien. Pourquoi prendre le risque d’attendre, et de compter les morts ? Pourquoi espérer un vaccin hypothétique à l’automne prochain, quand quelque chose marche au printemps ?
Les laboratoires se sont engagé dans une recherche effrénée d’un vaccin à coups de milliards de dollars et ne voudraient pas être pris de court, mais les va-et-vient des corbillards deviennent insupportables, l’opinion s’impatiente. Au jour où la France compte un nouveau chiffre record en nombre de morts, le ministre français de la Santé, Olivier Veran autorise l’utilisation « encadrée » de la Chloroquine.
Didier Raoult n’en espérait pas plus, pour célébrer une première victoire. Dans son Institut, le professeur rafistole sa blouse blanche, lui qui a été couvert de boue. Si le traitement qu’il a préconisé avec entêtement se révèle salvateur, le monde l’adulera et, de manière certaine, le Nobel lui reviendra. Quelqu’un s’élèvera alors pour dire : que de vies nous eûmes épargnées, si nous avions écouté cet homme que nous prenions pour un fou. Pour le milliard de pauvres africains, ce Messi vieilli vaut plusieurs ballons d’or. Il est leur espoir. L'espoir qu'ils pourront sauver leurs vies sans beaucoup de frais.

SJD
 
 


Lundi 30 Mars 2020 - 10:18





Actualité en Afrique : environnement, énergies renouvelables, climat


Setal People - 29/05/2020 - 0 Commentaire

CITÉ MIXTA : UNE SCÈNE D’ORGIE SEXUELLE AFFOLE LES RÉSEAUX SOCIAUX

Madonna, Justin Bieber, Snoop Dogg... La colère des stars après la mort de George Floyd lors d'une arrestation policière

29/05/2020 - 0 Commentaire

Pour être entré sur un hippodrome à huis clos : M'Baye Niang condamné à 1 500 euros d'amende

27/05/2020 - 0 Commentaire

Meurtre de Dresde : Le père de Leo (5 ans) et Maya (2 ans) condamné à perpétuité.

27/05/2020 - 0 Commentaire

Mary-Kate Olsen a enfin pu demander le divorce

27/05/2020 - 0 Commentaire








Google+


Partager ce site




11/04/2017 08:33

Après la présidence de la Commission de l’UEMOA jusqu’en 2021 par le Niger : Le Sénégal à la tête de la Commission définitivement

Après la présidence de la Commission de l’UEMOA jusqu’en 2021 par le Niger : Le Sénégal à la tête de la Commission définitivement
Abdallah Boureima est le nouveau président de la commission de l'UEMOA. Le Nigérien a été désigné, ce matin, en Côte d'Ivoire, par les Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UEMOA, réunis en session extraordinaire.
 
Mais selon une note de la Présidence, c’est le Président de la République Macky Sall qui « dans un esprit de solidarité et de fraternité et dans le souci de permettre la poursuite du bon fonctionnement de l’Union » qui a répondu favorablement à la sollicitation de ses pairs pour l’attribution jusqu’en 2021, de la Présidence de la Commission de l’UEMOA au Niger, soit pour un mandat unique.
 
La Conférence a décidé aussi, selon la même source, qu’à la fin du mandat du Niger, en 2021, le Sénégal reprendra de manière définitive la Présidence de la Commission de l’UEMOA.
 
D’autre part, lit-on sur la note, dans le sens de rééquilibrer la répartition des postes, la Conférence a attribué, avec effet immédiat, « le poste de la présidence du Conseil Régional de l’Epargne publique et des Marchés Financiers au Sénégal. En plus, en octobre 2018, le Sénégal occupera le poste de Vice-Gouverneur de la BCEAO pour un mandat unique ».
 
Pour finir, poursuit la source, la Conférence a enfin salué l’esprit d’ouverture du Président Macky SALL et son leadership dans la sous-région.
02/09/2014 08:06

Produits chimiques : les agents de la douane formés sur les polluants organiques persistants

Produits chimiques : les agents de la douane formés sur les polluants organiques persistants
Quelques membres de la douane Sénégalaise ont été formés la semaine dernière, sur la convention relative aux polluants organiques persistants (Pop) et autre textes sur les produits chimiques. L’intérêt selon Aïta Sarr Seck, chef de la Division prévention et contrôle des pollutions et nuisances à la Direction de l’environnement et des établissements classés, et de restreindre puis éliminer totalement la production, l’utilisation, l’écoulement et le stockage des Pop. 
«Le Sénégal a ratifié la convention de Stockholm depuis 2003, mais il y a d’autres polluants organiques inscrits sur l’ancienne liste et c'est pour cela qu’il est nécessaire de former les agents des douanes sur ces polluants qui sont néfastes pour l’environnement et les êtres humains ». 
Habib Ampa Dieng, chef du bureau du recrutement à la division de la formation, a expliqué qu’il s’agissait lors de cette formation, de sensibiliser sur la convention relative aux polluants, de présenter la convention, ses aspects juridiques les engagements des Etats et plus particulièrement les agents des douanes. Ceci dans le souci que « les agents des douanes sachent reconnaître les polluants lorsqu’ils se présentent à nos frontières et qu’ils aient les bonnes attitudes pour le respect des engagements du Sénégal à l’égard de cette convention internationale » dira t-il. 
Aïta Sarr Seck a signalé que les POP « sont particulièrement préoccupants, en raison de leur persistance et leur grande capacité à se déplacer sur de longues distances...
22/08/2013 23:39

Une Grande Société de la Place recrute : Le Directeur Projets, Formulation, Qualite, Hygiene et Securite Alimentaire

 
                                MISSIONS ET PRINCIPALES RESPONSABILITES
 
Missions :
Construire un projet d’avenir pour le pôle alimentaire. Donner la direction et la maintenir dans les rubriques suivantes :
Conception de nouveau produit
Formulation et biochimie
Qualité
Sécurité alimentaire
Production de produits alimentaires

 
  • Elaborer les stratégies liées à la formulation, création, développement, analyses et caractérisation de produits, ainsi que sur les procédés de production et de conservation des aliments. 
  • Effectuer différentes analyses microbiologiques et biochimiques des composants des produits afin de t’assurer de leur qualité. 
  • Contrôler et de superviser la qualité des aliments transformés ou fabriqués afin qu’ils répondent aux normes gouvernementales et aux politiques de l’entreprise en matière de qualité.
  • Faire appliquer les règlements et les politiques en matière d’hygiène et de salubrité au sein de l’usine et d’en implanter de nouvelles afin de maximiser le processus de qualité des produits.
  • Mettre les processus en conformité à la législation, la réglementation, la toxicité, l'innocuité, et propose des orientations pour utiliser ces avantages pour la stratégie marketing. 
 
Responsabilités :
 
Le Directeur Projets, Formulation, Qualité, Hygiène et Sécurité alimentaire est responsable des points listés ci-après :
 
  • Construire des recettes en fonction des besoins des clients
  • Etude de nouveaux produits, la définition des gammes et de leur évolution, notamment lors des changements importants de composition des formules
  • Contrôle microbiologique des matières premières et produits fabriqués
  • Contrôle qualité sur toute la chaîne de production
  • Construire le plan de nettoyage et désinfection
  • Construire le plan de traçabilité des lots de production
  • Mettre en place un protocole de rappel des produits et de gestion de crise
  • Mettre en place un plan pour la gestion des allergies potentielles
  • Mettre en place un plan de prévention des risques phytosanitaires
  • Mettre en place la démarche HACCP
  • Assurer une veille législative
  • Participer au processus de gestion des réclamations clients
  • Mettre en place protocole de détermination des DLC et DLUO
  • Mettre en place dispositifs et protocoles pour garder les échantillons de produits
  • Mettre en place méthodologie d’analyse sensorielle et tests organoleptiques
  • Mettre en place les procédures de contrôle qualité et s’assurer de leur application
  • S’assurer de la calibration des instruments de mesure-
  • Plan en place un plan d’audit interne processus
  • Participer aux Comités de Pilotage du pôle alimentaire
  • Entretenir des relations régulières avec les partenaires du pôle alimenatire et organismes de recherches extérieures
  • Travailler en étroite collaboration avec la direction commerciale et développement ainsi que le(s) chef(s) produits
  • Travailler en étroite collaboration avec le responsable de la fabrication afin de prendre en compte, dans sa formulation, les contraintes technologiques propre à l’usine.
  • Communiquer en continu avec le responsable des achats
 
Compétences Requises :
Technologie alimentaire, biologie appliquée a la nutrition et alimentation
Technologie des emballages et emballeuses
Gestion des usines alimentaires et performance industrielle
Gestion des processus
Hygiène
Gestion des assets
Innovation et propriété intellectuelle
Gestion des coûts de production
 
Niveau formation
- Ingénieur Bac+4/5 Food processing – Quality - biochimie
- Expérience Professionnelle : 10 ans
 
Langues
- Français : Courant
- Anglais : Courant
 
Veuillez envoyer par E-mail votre dossier de candidature : CV + lettre de motivation en mentionnant le titre du poste à l’objet du courriel à recruteonesn@gmail.com
 
Bamba Toure
28/07/2013 00:40

Une Grande Société de la Place recrute : TECHNICO-COMMERCIAL EN INFORMATIQUE

Une Grande Société de la Place recrute : TECHNICO-COMMERCIAL EN INFORMATIQUE

Une Grande Société de la Place recrute
TECHNICO-COMMERCIAL EN INFORMATIQUE

 

Bamba Toure
13/06/2013 09:14

Une Grande Société de la Place recrute

Une Grande Société de la Place recrute
Bamba Toure
18/05/2013 01:13

COMMUNIQUE DE PRESSE ARTP

L’ARTP ACCOMPAGNE LE PELERINAGE DE POPENGUINE POUR ASSURER UNE BONNE QUALITE DE SERVICE DE TELECOMMUNICATIONS
 
L’ARTP met à la disposition du public :
 
1. Un Numéro Vert : le 800 200 200 
 
Ce numéro vert est destiné aux utilisateurs des services de la téléphonie mobile et Internet  présents à Popenguine durant le Pèlerinage  2013, pour leur permettre de saisir l’ARTP, en cas de dysfonctionnements ou de perturbations sur les réseaux des opérateurs Orange, Tigo ou Expresso.

Vous pourrez appeler gratuitement au 800 200 200 si vous êtes confrontés aux problèmes suivants :
  • difficultés à émettre ou recevoir des appels ;
  • difficultés à envoyer ou recevoir des SMS ;; 
  • difficultés d’accès à Internet à partir de votre téléphone portable ou clé Internet ;
  • coupures de communications ;
  • ou tout autre dysfonctionnement ou perturbation constaté sur les réseaux de téléphonie mobile.
Pour toute autre réclamation (aspects commerciaux, carte de recharge, facturation, restriction d’appel, etc.), veuillez contacter le service client de votre opérateur.  
 
Le numéro 800 200 200 sera opérationnel  du  samedi 18 mai 2013 à partir de 00h au lundi 20 mai 2013 2013 à 23h59mns.
 
2. Une équipe technique de l’ARTP sera également présente en permanence à Popenguine:

Pour s’assurer de la qualité des services offerts par Orange, Tigo et Expresso, l’équipe de l’ARTP effectuera régulièrement des tests qualitatifs à Popenguine et ses environs et sera en contact permanent avec les opérateurs pour veiller à ce qu’ils apportent des solutions adaptées si des perturbations sont constatées. 
 
L’ARTP souhaite un bon pèlerinage marial à la communauté catholique.
 
Abou Lo, Directeur général 
 
Bamba Toure
10/04/2013 22:32

VIP NEWS N°4

VIP NEWS N°4
VIP NEWS N°4
Bamba Toure
25/03/2013 22:48

Communiqué Rewmi

Communiqué Rewmi
Bamba Toure
14/03/2013 23:00

Office National de Formation Professionnelle

Office National de Formation Professionnelle
Bamba Toure
11/03/2013 12:04

RECRUTEMENT ASSISTANT IMMOBILIER

FICHE DE POSTE
 
MISSION

Il aura pour mission d’assister les cadres dirigeants et les consultants du groupe en charge du développement ou de la gestion de projets immobiliers.
Son rôle sera, entre autre de :
  • Organiser, à la demande des chefs de projets, les réunions de travail et de décisions nécessaires à l’avancement des projets, tant en interne au groupe qu’avec des participants extérieurs,
  • Contrôler la bonne exécution des plannings et assurer les relances nécessaires,
  • Veiller à la bonne circulation de l’information,
  • Représenter le groupe à toute réunion organisée par un prestataire extérieur ou sa présence serait souhaitée. Rendre compte de ces réunions,
  • Procéder, à la demande des chefs de projets, à la recherche d’information de toute nature.
 
Il aura également en charge d’entreprendre et de faire aboutir  l’ensemble des démarches administratives et juridiques nécessaires à l’avancement des projets : baux, dossiers d’autorisation de construire, constitution de SCI, relations avec les services fiscaux…
 
Il assurera  enfin la liaison entre le groupe et les notaires et avocats susceptibles d’intervenir sur les projets. 
 
FORMATION/EXPERIENCE
 
De formation juridico /économique, il aura 4 à 5 ans d’expérience professionnelle.
Cette expérience lui aura permis d’acquérir une bonne connaissance du secteur immobilier sénégalais : promoteurs, architectes et bureaux d’études, commercialisateurs,  entreprises de bâtiment, administrations …
 
Le poste est basé à Dakar mais demande une grande disponibilité.
 
Après une période d’activité probante, une évolution de carrière vers des responsabilités accrues pourra être envisagée.
 
Envoyez votre CV : recruteonesn@gmail.com
 
 
Bamba Toure