ECOUTEZ. Ousmane Ngom à propos de son arrestation :"J'ai été kidnappé"

L’ancien ministre de l’Intérieur Ousmane Ngom considère que son arrestation, mercredi à Kolda (sud) par la police, est ‘’un kidnapping, une prise d’otage’’, pour lui empêcher de battre campagne pour les élections législatives du 1-er juillet prochain. Ce qui s’est passé est ‘’un kidnapping, une prise d’otage’’ en relation avec la campagne électorale, a dit Ousmane Ngom, jeudi à Dakar, a sortie du tribunal où il était entendu, selon lui, dans le cadre d’une enquête de patrimoine.


Ce qui s’est passé est ‘’un kidnapping, une prise d’otage’’ en relation avec la campagne électorale, a dit Ousmane Ngom, jeudi à Dakar, a sortie du tribunal où il était entendu, selon lui, dans le cadre d’une enquête de patrimoine. ‘’Ils ont voulu me museler. C’est de l’intimation pour nous empêcher de battre campagne’’, a affirmé l’ancien ministre d’Etat devant les journalistes, avant de se dire ''plus que jamais déterminé'' à poursuivre le combat du Sopi, qui est ‘’en marche’’. M. Ngom, qui dénoncé ''un show'' des forces de sécurité, a défié les enquêteurs de publier son patrimoine et indiqué qu’il dispose de deux maisons dans sa ville natale de Saint-Louis. ‘’Je les défie de publier l’enquête de patrimoine. S’ils ne le font, je le ferai à leur place’’, a dit Ngom, investi sur la liste nationale du Parti démocratique sénégalais pour les législatives du 1-er juillet. ‘’Je ne suis pas entré en politique pour m’enrichir. J’ai choisi la politique pour travailler pour la démocratie et pour le Sénégal’’, a-t-il martelé. Ousmane Ngom, arrêté mercredi matin à Kolda, a été acheminé, par avion à Dakar, le même jour pour audition au tribunal puis à la gendarmerie où il passé la nuit. Il a été interpellé au moment où il s’apprêtait à prendre son petit déjeuner, dans un hôtel de la ville, annonce Radio Sénégal. L’ancien ministre d’Etat d’Abdoulaye Wade se trouvait dans la caravane de la coalition du PDS, pour battre campagne en direction des élections législatives. Convoqué au début du mois par le juge, pour une audition dans le cadre de la répression de l’enrichissement illicite, Ousmane Ngom avait décidé de partir du parquet de lui-même, après une longue attente, sans être entendu; Il avait déclaré qu’il ne déférerait plus à une convocation de la Police, avant la tenue des élections législatives. Il avait invité les ex-dignitaires du régime de Wade à en faire de même.


Jeudi 21 Juin 2012 - 13:37





Setal People - 25/07/2022 - 0 Commentaire

Audio- Mariage raté- Très en colère, Amina Saleh promet de détruire son ex mari Mbacké Mbacké

Les ex Khloé Kardashian et Tristan Thompson vont accueillir un deuxième enfant

18/07/2022 - 0 Commentaire

Gims offre 5.000 euros à un inconnu dans les rues de Saint-Tropez

18/07/2022 - 0 Commentaire

« Beaucoup » : Dadju fait des révélations sur son salaire !

18/07/2022 - 0 Commentaire

Adji Sarr refait surface et menace de publier des vidéos compromettantes…

18/07/2022 - 0 Commentaire





Google+

Partager ce site