Aminata Tall brocardée par son ancien DC : « Elle n’est républicaine que quand elle est dans les lambris du pouvoir… Sa sortie n’est ni pertinente ni rationnelle! »

Moins de 24 heures après sa sortie dans les médias accusant le Président Macky Sall de piétiner la démocratie Sénégalaise et jugeant illogique et illégale l’invalidation partielle de la liste de YAW en perspective des élections législatives, Mme Aminata Tall se voit déjà dézinguée par un de ses anciens proches. Ahmed Dieng, qui fut (successivement) son Directeur de Cabinet, son SG à la mairie de Diourbel et son CS au CESE, dans cet entretien avec Dakaractu - Touba, estime que le discours de l’ancienne ministre d’État n’est ni pertinente, ni rationnelle et encore moins gratuite. « C’est une personne que j'ai pratiquée de près pendant 15 ans. Je la connais très bien et suis bien outillé pour apprécier chaque acte qu'elle pose. » ENTRETIEN...


Aminata Tall brocardée par son ancien DC : « Elle n’est républicaine que quand elle est dans les lambris du pouvoir… Sa sortie n’est ni pertinente ni rationnelle! »
Madame Aminata Tall est sans ambiguïté dans son commentaire. C’est illogique, selon elle,  qu’une liste soit acceptée à moitié. Qu’en pensez-vous ?

Elle a dirigé une institution de la République pendant plusieurs années. Elle connaît l’ordonnancement juridique de ce pays. Elle sait aussi, en la matière, que le Conseil Constitutionnel est la dernière voie de recours. Elle n’ignore rien de tout cela.  Maintenant, la situation est simple. BBY a vu sa liste de suppléants invalidée. Du côté de Yewwi Askan Wi, c’est celle de ses titulaires qui l’a été. Concernant toujours  Yewwi et sa liste, Sonko lui même avait dit, à la seconde, que leur liste n’était pas bonne et c’est sur son compte Facebook qu’il l’avait annoncé. Ses propos ont été par la suite, confirmés par  le Conseil constitutionnel. Où se trouve l’ambiguïté à ce niveau ?

Respectons nos lois et règlements. Voilà ce qui devait être la position de Aminata Tall. Et pas celle de  jeter de l’huile sur le feu. Elle cherche à intimider le President  Macky Sall, mais elle perd son temps. C’est peine perdue parce cette méthode ne marche plus.

Ensuite, par cette malheureuse sortie, Aminata Tall a fini de montrer qu'elle n’est républicaine que quand elle est dans les lambris du pouvoir, c’est à dire loin des positions de privilège. Elle ne respecte plus les institutions et les fondamentaux de la République et de la nation. S’y ajoute que la reconnaissance et la loyauté ne sont pas au rendez-vous à travers cette sortie. Et là, c’est vraiment dommage !

Elle a accusé le President Sall de piétiner la démocratie Sénégalaise et de la faire fonctionner à reculons. Tel est-il aussi votre avis ?

Encore une fois, je suis outré par sa sortie, elle qui a été la privilégiée de la République sous tous les régimes surtout sous le régime de Macky Sall.
Sa sortie exprime une contre-valeur qui fait tomber le masque d'une maître- chanteuse, mais aussi d’une  grande rancunière. Chaque fois qu’elle n’est pas à un poste de responsabilité, elle s’oppose et menace. Avec Wade, ce manège a toujours marché mais hélas. Macky n'est pas Wade et l'Apr n’est pas le Pds. 

Son discours n'est ni pertinent, ni rationnel. C’est juste un prétexte pour se signaler à l’opposition et faire mal à Macky Sall car elle n’a toujours pas digéré son départ du CESE où elle même a bénéficié d’une année supplémentaire par la générosité du Président de la République.

Accuser le président Macky Sall de piétiner la démocratie, c’est insulter l’adhésion que les Sénégalais ont porté aux choix politiques du Président. Cette accusation est fausse et ne peut être soutenue que par un petit esprit rancunier et revanchard. Notre démocratie est un modèle cité en exemple en Afrique et dans le monde. Le Président travaille tous les jours à la faire avancer en écoutant son peuple. Oui ! une démocratie est dynamique et chaque jour on peut la parfaire. 

Dire que notre démocratie recule est strictement faux. Aminata Tall le sait. D’ailleurs, je voudrais qu’elle nous dise la définition qu'elle donne à ce mot. En tout cas dans le quotidien de la gestion de sa famille politique, elle n’est pas démocratique. Quiconque s’est opposé à elle ou à ses positions et points de vue est lynché automatiquement et  même physiquement  parfois en plus d’être viré de son environnement

Madame Tall qui sort là d’un silence assez profond. Qu’est-ce -qui motive, selon vous, un réveil aussi inattendu ?

Elle est la seule à pouvoir dire les réelles motivations de sa sortie en ce moment précis. Mais tel que je la connais, faire chanter est une réelle option dans sa carrière politique. 

Une façon de dire RETENEZ- MOI ou je tire. Ça a marché sous Wade et je l’ai déjà dit. L’APR n'est pas le PDS et Macky n’est Wade. C’est bon de le répéter. Mais il faut qu’elle soit conséquente jusqu’au bout.

Si elle en arrive à ce niveau de divergence avec les orientations du parti, elle doit en tirer la conséquence politique et quitter le parti. C’est aussi ça la responsabilité.

Êtes-vous pour un retour de Aminata Tall aux affaires à côté du Chef de l’État ? Apporterait-elle une plus-value ?

Retour de Aminata Tall aux affaires à quelle fin ? Ça suffit, sa génération ne peut plus rien apporter à la bonne marche du pays. Même au niveau de la réflexion, elle est dépassée par les nouveaux paradigmes. Elle est politiquement amortie. Sa façon de faire la politique est dépassée et elle ne comprend pas les enjeux actuels.

Non franchement, à 80 ans, elle doit céder la place et donner du temps à ces petits enfants. D ‘ailleurs, c’est cette raison qu’elle avait évoquée pour transférer son vote à Dakar.


Mercredi 22 Juin 2022 - 09:24





Setal People - 27/06/2022 - 0 Commentaire

Sadio Mané mieux payé que Lewandowski : les chiffres impressionnants de son contrat…

Khaby Lame devient le roi de TikTok

24/06/2022 - 0 Commentaire

Coupe du monde 2022 : 7 ans de prison pour les relations sexuelles hors mariage au Qatar…

22/06/2022 - 0 Commentaire

Football : Samuel Eto'o condamné à 22 mois de prison

21/06/2022 - 0 Commentaire

Sebikhotane : Un enfant de quatre ans sauvagement tué.

16/06/2022 - 0 Commentaire





Google+

Partager ce site