Dimanche 21 Décembre 2014
11:21

setal

Un génocide économique au Port et à l’Aéroport de Dakar


Un génocide économique au Port et à l’Aéroport de Dakar
SETAL.NET - Le titre n’est pas « pompeux » comme le penseraient d’aucuns. Au vu des informations glanées par nos confrères du quotidien Libération, il n’est pas exagéré de qualifier ce qui s’est passé au Port autonome de Dakar et à l’Aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar et qui porte la marque de l’ancien régime, de génocide. En effet, d’après Libération parcouru par Setal.net, la mission de contrôle  de l’Inspection générale d’Etat dépêchée au Port de Dakar par le président Macky Sall a failli tomber à la renverse puisqu’elle a découvert qu’entre les deux tours de la dernière présidentielle, la masse salariale a connu une inflation sans précédent : 1,5 milliard FCFA. Et ce n’est pas tout.

Toujours selon Libération, des investigations ont été menées pour découvrir la vérité sur le fameux marché octroyé à Dubaï Port World pour l’exploitation du terminal à Containers et des faits inédits ont été découverts. Et il a été établi par les gendarmes de la Section de recherches que ce contrat est une vraie nébuleuse d’autant plus que la société de droit sénégalais Dubaï-Port-Sénégal n’a aucun lien avec Dubaï Port-Word, la maison mère.

 C’est le même procédé qui a été débusquée à l’Aéroport de Dakar où les enquêteurs ont pu se rendre compte que la société Fraport-Sénégal qui, en passant, a empoché des sommes faramineuses de l’Agence des aéroports de Dakar (Ads) pour des prestations fictives, n’est pas reconnue par la maison mère qu’elle prétend représenter au Sénégal.

Lu sur Libération

Vendredi 1 Mars 2013 - 10:11














Google+


Partager ce site




Les vidéos de Setal