Sahara marocain : le Roi du Maroc remet les pendules du Conseil de Sécurité de l’ONU à l'heure


Sahara marocain : le Roi du Maroc remet les pendules du Conseil de Sécurité de l’ONU à l'heure

Dans mon précédent papier j’avais affirmé que les Etats restent et que les Administrations changeaient, et que les intérêts stratégiques et la solidité des liens d’amitiés entre deux pays et deux peuples prévalaient sur toutes autres considérations personnelles.

Cette affirmation vient d’être vérifiée après que l’Ambassadrice américaine à l’ONU, Madame Susan Rice, eut pris, à sa seule initiative personnelle, le soin de présenter un projet de résolution sur la question du Sahara marocain prévoyant d’étendre le mandat de la MINURSO aux Droits de l’Homme.

Une initiative malheureuse du fait que ni la Maison Blanche, ni le Secrétariat d’Etat, ni le Pentagone et ni le Conseil National de Sécurité américains n’étaient au parfum de sa décision désinvolte et en violation du respect des voies hiérarchiques.

Selon des informations concordantes Madame Susan Rice, favorable aux thèses polisariennes, aurait profité de la grande préoccupation de l’Administration américaine sur la question coréenne pour tenter de faire passer en douce son projet, influencé par sa grande amie Kerry Kennedy, une obligée du régime algérien et présidente du «RFK foundation», et mettre le monde libre devant le fait accompli.

Une initiative qui a été fermement dénoncée par Sa Majesté Le Roi Mohammed VI et le peuple marocain dans toutes ses composantes, musulmane, juive, berbère, arabe et sahraouie, où qu’il se trouve dans le monde, mais aussi par des pays amis, dont la France qui l’a qualifiée «d’erreur et de provocation», la Russie et la Chine qui ont confirmé leur total désaccord quant à toute modification des prérogatives ou de la nature de la mission de la MINURSO mais aussi par l’Espagne et la Grande Bretagne qui ont également émis leurs extrêmes réserves quant au projet de Susan Rice visant à soutenir l’Algérie dans sa politique d’embrasement de la région et de destruction de sa stabilité, ainsi que la République Fédérale Allemande qui l’a rejetée par le biais du Bundestag, et par des ONG’s comme le Leadership Council for Human Rights, une des principales organisations des Droits de l'Homme aux Etats Unis, qui l’a condamnée.

La réaction marocaine pour éventer cette attaque contre l’intégrité territoriale du Maroc et sa souveraineté nationale fut vive et amena les plus hauts responsables américains à protester contre la démarche de la diplomate Susan Rice.

Ce malentendu provoqué par des jaloux de l’excellence des relations Maroc-Etats-Unis d’Amérique a pu être désamorcé grâce la sagacité et la sagesse de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

En effet, suite à la forte implication personnelle du Souverain marocain qui a su avec intelligence et fermeté convaincre les plus hauts responsables américains de la justesse du rejet de la proposition américaine, de l’importance du Maroc pour les intérêts stratégiques des Etats-Unis en Afrique du Nord et dans la région arabo-islamique, de son rôle en tant que force de modération dans la région mais aussi mettre en exergue les valeurs en partage et des intérêts communs allant de la sécurité dans la région, en passant par la lutte anti-terroriste dans le Maghreb et au Sahel, et de l'engagement en faveur du développement économique et des réformes politiques et sociales qui figurent en tête des priorités du Roi du Maroc, les responsables américains ont décidé de revoir leur copie.

Avec cette sage décision de retirer leur projet, les plus hauts responsables américains, et à leur tête le Président Barack Obama, ont tenu donc à faire prévaloir toute leur estime pour la personne de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, seul Chef d’Etat arabo-musulman qui a mené son pays vers un havre de paix après les manifestations qui ont secoué le monde arabe et à encourager les réformes menées par le Souverain marocain pour ancrer la démocratie dans les composantes du Royaume du Maroc.

Une décision qui confirme que le Royaume du Maroc est reconnu dans ses droits au Sahara marocain par les autorités américaines et la communauté internationale mais aussi sur ses grandes avancées en matière des Droits de l’Homme.

Sur ce dernier point, il est incontestable que le Royaume du Maroc a fait d’importantes avancées en se dotant au plus haut niveau d’instruments de protection des droits fondamentaux. Je citerai la création, sous l’impulsion du Souverain marocain, en 2001 du Comité Consultatif des Droits de Homme, en 2004 de l’instance Equité et Réconciliation, puis en 2011 du Conseil National des Droits de l’Homme qui a repris les missions de l’ancien Comité consultatif.

Par ailleurs, les Droits de l’Homme ont été intégrés dans la Constitution marocaine de 2011 au titre II «Libertés et droits fondamentaux» et les instances de protection des droits au titre XII qui traite de la bonne gouvernance.

Les Etats-Unis d’Amérique et la communauté internationale ont, par cette décision, salué les efforts consentis par le Maroc sous le leadership de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI pour que le Royaume soit un havre de protection des minorités et de la liberté des cultes comme l'atteste la Constitution plébiscitée lors de la consultation référendaire du 1er juillet 2011 qui reconnait aussi le caractère pluriel de l'identité marocaine avec ses affluents arabe, hassani, berbère, hébraïque, andalou et africain.

Ainsi, la haute crédibilité de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au plan international a permis au Maroc de trouver une écoute et une interaction réelle et positive au plus haut niveau avec les Etats-Unis et permis de relancer les relations maroco-américaines sous de meilleurs auspices.
Avec l’adoption le 25 avril 2013 à l’unanimité de ses 15 membres de la résolution, le Conseil de Sécurité de l’ONU vient de reconnaître de facto la souveraineté nationale du Royaume du Maroc sur ses provinces sahariennes et renvoyé les autorités algériennes et leur clown du polisario aux bancs de l’école maternelle.

Avec ce nouvel échec cuisant de la diplomatie algérienne, il serait temps que le pouvoir algérien s’occupe un peu plus de sa situation intérieure en pleine déliquescence et règlements de compte.

Au final, il n’y a pas eu de «Gifle américaine au Maroc», comme l’avait titré avec emphase par le quotidien «Liberté» dans sa livraison du 17 avril 2013, mais une homérique fessée internationale donnée à l’Algérie qui résonne, et résonnera longtemps, dans toutes les chaumières marocaines de Tanger à Lagouira.‎

Que l’Algérie et autres ennemis du Maroc sachent qu’aucun nuage ne pourrait noircir les franches et solides relations d’amitiés séculaires entre les Etats-Unis d’Amérique et le Royaume du Maroc.

En conclusion, suite à la grande réactivité de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et à la pertinence de Ses arguments, au sérieux du Royaume du Maroc et de sa proposition de large autonomie au Sahara marocain dans le cadre de la régionalisation, le Conseil de Sécurité de l'ONU a revu son projet de résolution au profit du Maroc, en ne répondant pas par l'affirmative au projet machiavélique des pays ennemis du Maroc et sympathisants du polisario qui souhaitaient, rappelons-le, ajouter à la mission de la MINURSO un volet de surveillance et de reporting sur la situation des Droits de l'Homme.

Il est clair que cette résolution a couronné un processus marqué par plusieurs initiatives et contacts entrepris par Sa Majesté le Roi Le Roi Mohammed VI auprès de plusieurs Chefs d'Etat, des messages transmis par des Emissaires Royaux dans différentes capitales et une campagne d'explication de la position du Maroc sur les différents aspects couverts par la résolution du Conseil de Sécurité de 2012, ainsi que sur les attentes marocaines concernant celle d'avril 2013.

Avec l’adoption de cette résolution, l’Algérie est une nouvelle fois interpellée pour s'investir, de manière constructive, dans la recherche de la solution politique à ce différend régional.

Cette même résolution, qui fait suite à une intervention décisive et déterminante de Sa Majesté Le Roi du Maroc Mohammed VI, vient apporter une réponse nette aux tentatives d’instrumentalisation de la question des Droits de l’Homme par une partie hostile au Maroc, à savoir l’Algérie et ce pour des raisons de politique intérieure.

Cette résolution, et il faut le souligner, réitère sa demande de procéder au recensement des populations sahraouies des camps de Tindouf, en encourageant pour la première fois des efforts dans ce sens.

La mise en œuvre de cette obligation, insiste la résolution onusienne, est fondée sur des considérations humanitaires qui deviennent plus que jamais nécessaires dans le contexte menaçant d'insécurité et d'instabilité qui prévaut dans l'espace maghrebo-sahélien.

Il est donc légitime d’affirmer que l’implication pertinente et efficace de Sa Majesté le Roi Mohammed VI sur cette question a permis de remettre les pendules onusiennes à l’heure de la légalité internationale.
Farid Mnebhi.

Farid Mnebhi

Vendredi 26 Avril 2013 - 09:19

















Google+


Partager ce site




Les vidéos de Setal

02/09/2014 08:06

Produits chimiques : les agents de la douane formés sur les polluants organiques persistants

Produits chimiques : les agents de la douane formés sur les polluants organiques persistants
Quelques membres de la douane Sénégalaise ont été formés la semaine dernière, sur la convention relative aux polluants organiques persistants (Pop) et autre textes sur les produits chimiques. L’intérêt selon Aïta Sarr Seck, chef de la Division prévention et contrôle des pollutions et nuisances à la Direction de l’environnement et des établissements classés, et de restreindre puis éliminer totalement la production, l’utilisation, l’écoulement et le stockage des Pop. 
«Le Sénégal a ratifié la convention de Stockholm depuis 2003, mais il y a d’autres polluants organiques inscrits sur l’ancienne liste et c'est pour cela qu’il est nécessaire de former les agents des douanes sur ces polluants qui sont néfastes pour l’environnement et les êtres humains ». 
Habib Ampa Dieng, chef du bureau du recrutement à la division de la formation, a expliqué qu’il s’agissait lors de cette formation, de sensibiliser sur la convention relative aux polluants, de présenter la convention, ses aspects juridiques les engagements des Etats et plus particulièrement les agents des douanes. Ceci dans le souci que « les agents des douanes sachent reconnaître les polluants lorsqu’ils se présentent à nos frontières et qu’ils aient les bonnes attitudes pour le respect des engagements du Sénégal à l’égard de cette convention internationale » dira t-il. 
Aïta Sarr Seck a signalé que les POP « sont particulièrement préoccupants, en raison de leur persistance et leur grande capacité à se déplacer sur de longues distances...
22/08/2013 23:39

Une Grande Société de la Place recrute : Le Directeur Projets, Formulation, Qualite, Hygiene et Securite Alimentaire

 
                                MISSIONS ET PRINCIPALES RESPONSABILITES
 
Missions :
Construire un projet d’avenir pour le pôle alimentaire. Donner la direction et la maintenir dans les rubriques suivantes :
Conception de nouveau produit
Formulation et biochimie
Qualité
Sécurité alimentaire
Production de produits alimentaires

 
  • Elaborer les stratégies liées à la formulation, création, développement, analyses et caractérisation de produits, ainsi que sur les procédés de production et de conservation des aliments. 
  • Effectuer différentes analyses microbiologiques et biochimiques des composants des produits afin de t’assurer de leur qualité. 
  • Contrôler et de superviser la qualité des aliments transformés ou fabriqués afin qu’ils répondent aux normes gouvernementales et aux politiques de l’entreprise en matière de qualité.
  • Faire appliquer les règlements et les politiques en matière d’hygiène et de salubrité au sein de l’usine et d’en implanter de nouvelles afin de maximiser le processus de qualité des produits.
  • Mettre les processus en conformité à la législation, la réglementation, la toxicité, l'innocuité, et propose des orientations pour utiliser ces avantages pour la stratégie marketing. 
 
Responsabilités :
 
Le Directeur Projets, Formulation, Qualité, Hygiène et Sécurité alimentaire est responsable des points listés ci-après :
 
  • Construire des recettes en fonction des besoins des clients
  • Etude de nouveaux produits, la définition des gammes et de leur évolution, notamment lors des changements importants de composition des formules
  • Contrôle microbiologique des matières premières et produits fabriqués
  • Contrôle qualité sur toute la chaîne de production
  • Construire le plan de nettoyage et désinfection
  • Construire le plan de traçabilité des lots de production
  • Mettre en place un protocole de rappel des produits et de gestion de crise
  • Mettre en place un plan pour la gestion des allergies potentielles
  • Mettre en place un plan de prévention des risques phytosanitaires
  • Mettre en place la démarche HACCP
  • Assurer une veille législative
  • Participer au processus de gestion des réclamations clients
  • Mettre en place protocole de détermination des DLC et DLUO
  • Mettre en place dispositifs et protocoles pour garder les échantillons de produits
  • Mettre en place méthodologie d’analyse sensorielle et tests organoleptiques
  • Mettre en place les procédures de contrôle qualité et s’assurer de leur application
  • S’assurer de la calibration des instruments de mesure-
  • Plan en place un plan d’audit interne processus
  • Participer aux Comités de Pilotage du pôle alimentaire
  • Entretenir des relations régulières avec les partenaires du pôle alimenatire et organismes de recherches extérieures
  • Travailler en étroite collaboration avec la direction commerciale et développement ainsi que le(s) chef(s) produits
  • Travailler en étroite collaboration avec le responsable de la fabrication afin de prendre en compte, dans sa formulation, les contraintes technologiques propre à l’usine.
  • Communiquer en continu avec le responsable des achats
 
Compétences Requises :
Technologie alimentaire, biologie appliquée a la nutrition et alimentation
Technologie des emballages et emballeuses
Gestion des usines alimentaires et performance industrielle
Gestion des processus
Hygiène
Gestion des assets
Innovation et propriété intellectuelle
Gestion des coûts de production
 
Niveau formation
- Ingénieur Bac+4/5 Food processing – Quality - biochimie
- Expérience Professionnelle : 10 ans
 
Langues
- Français : Courant
- Anglais : Courant
 
Veuillez envoyer par E-mail votre dossier de candidature : CV + lettre de motivation en mentionnant le titre du poste à l’objet du courriel à recruteonesn@gmail.com
 
Bamba Toure
28/07/2013 00:40

Une Grande Société de la Place recrute : TECHNICO-COMMERCIAL EN INFORMATIQUE

Une Grande Société de la Place recrute : TECHNICO-COMMERCIAL EN INFORMATIQUE

Une Grande Société de la Place recrute
TECHNICO-COMMERCIAL EN INFORMATIQUE

 

Bamba Toure
13/06/2013 09:14

Une Grande Société de la Place recrute

Une Grande Société de la Place recrute
Bamba Toure
18/05/2013 01:13

COMMUNIQUE DE PRESSE ARTP

L’ARTP ACCOMPAGNE LE PELERINAGE DE POPENGUINE POUR ASSURER UNE BONNE QUALITE DE SERVICE DE TELECOMMUNICATIONS
 
L’ARTP met à la disposition du public :
 
1. Un Numéro Vert : le 800 200 200 
 
Ce numéro vert est destiné aux utilisateurs des services de la téléphonie mobile et Internet  présents à Popenguine durant le Pèlerinage  2013, pour leur permettre de saisir l’ARTP, en cas de dysfonctionnements ou de perturbations sur les réseaux des opérateurs Orange, Tigo ou Expresso.

Vous pourrez appeler gratuitement au 800 200 200 si vous êtes confrontés aux problèmes suivants :
  • difficultés à émettre ou recevoir des appels ;
  • difficultés à envoyer ou recevoir des SMS ;; 
  • difficultés d’accès à Internet à partir de votre téléphone portable ou clé Internet ;
  • coupures de communications ;
  • ou tout autre dysfonctionnement ou perturbation constaté sur les réseaux de téléphonie mobile.
Pour toute autre réclamation (aspects commerciaux, carte de recharge, facturation, restriction d’appel, etc.), veuillez contacter le service client de votre opérateur.  
 
Le numéro 800 200 200 sera opérationnel  du  samedi 18 mai 2013 à partir de 00h au lundi 20 mai 2013 2013 à 23h59mns.
 
2. Une équipe technique de l’ARTP sera également présente en permanence à Popenguine:

Pour s’assurer de la qualité des services offerts par Orange, Tigo et Expresso, l’équipe de l’ARTP effectuera régulièrement des tests qualitatifs à Popenguine et ses environs et sera en contact permanent avec les opérateurs pour veiller à ce qu’ils apportent des solutions adaptées si des perturbations sont constatées. 
 
L’ARTP souhaite un bon pèlerinage marial à la communauté catholique.
 
Abou Lo, Directeur général 
 
Bamba Toure
10/04/2013 22:32

VIP NEWS N°4

VIP NEWS N°4
VIP NEWS N°4
Bamba Toure
25/03/2013 22:48

Communiqué Rewmi

Communiqué Rewmi
Bamba Toure
14/03/2013 23:00

Office National de Formation Professionnelle

Office National de Formation Professionnelle
Bamba Toure
11/03/2013 12:04

RECRUTEMENT ASSISTANT IMMOBILIER

FICHE DE POSTE
 
MISSION

Il aura pour mission d’assister les cadres dirigeants et les consultants du groupe en charge du développement ou de la gestion de projets immobiliers.
Son rôle sera, entre autre de :
  • Organiser, à la demande des chefs de projets, les réunions de travail et de décisions nécessaires à l’avancement des projets, tant en interne au groupe qu’avec des participants extérieurs,
  • Contrôler la bonne exécution des plannings et assurer les relances nécessaires,
  • Veiller à la bonne circulation de l’information,
  • Représenter le groupe à toute réunion organisée par un prestataire extérieur ou sa présence serait souhaitée. Rendre compte de ces réunions,
  • Procéder, à la demande des chefs de projets, à la recherche d’information de toute nature.
 
Il aura également en charge d’entreprendre et de faire aboutir  l’ensemble des démarches administratives et juridiques nécessaires à l’avancement des projets : baux, dossiers d’autorisation de construire, constitution de SCI, relations avec les services fiscaux…
 
Il assurera  enfin la liaison entre le groupe et les notaires et avocats susceptibles d’intervenir sur les projets. 
 
FORMATION/EXPERIENCE
 
De formation juridico /économique, il aura 4 à 5 ans d’expérience professionnelle.
Cette expérience lui aura permis d’acquérir une bonne connaissance du secteur immobilier sénégalais : promoteurs, architectes et bureaux d’études, commercialisateurs,  entreprises de bâtiment, administrations …
 
Le poste est basé à Dakar mais demande une grande disponibilité.
 
Après une période d’activité probante, une évolution de carrière vers des responsabilités accrues pourra être envisagée.
 
Envoyez votre CV : recruteonesn@gmail.com
 
 
Bamba Toure
05/03/2013 23:16

CŒUR DE KAOLACK

CŒUR DE KAOLACK


Bamba Toure