Samedi 20 Septembre 2014
0:52

setal

SMS : la méthode pour mettre à nu les menteurs

Une récente étude affirme que quand une personne ment dans un message digital, elle met plus de temps à répondre, corrige davantage et envoie un texte plus court que d'habitude.


SMS : la méthode pour mettre à nu les menteurs

Il vous arrive de mentir dans vos SMS ? Commencez à changer vos habitudes. Selon une étude menée par des chercheurs de la Brigham Young University, aux Etats-Unis, il est possible de détecter lorsqu'une personne ment par SMS, chat ou message privé sur les réseaux sociaux. Indices : elle met plus longtemps à répondre, corrige davantage son texte et envoie un message plus court que d'habitude. "Les conversations digitale sont un terreau fertile à la déception, car les gens peuvent facilement cacher leur identité et rendre crédibles leurs messages", analyse Tom Meservy, l'un des deux chercheurs à avoir dirigé l'étude. "Malheureusement, les humains ont toutes les difficultés du monde à prévoir la déception. C'est pourquoi on essaie d'y apporter une solution".

Une précédente expérience menée à l'Université de la Colombie-Britannique (Canada) révélait que les gens mentent davantage par SMS que face à la personne. Pour parvenir à mieux détecter ces mensonges, les chercheurs américains ont discuté avec une centaine d'étudiants via SMS, chat ou message privé, en leur demandant de mentir à une question sur deux. Ils ont observé que les réponses contenant un mensonge prenaient 10 % de temps en plus à son auteur pour être écrites, et étaient plus souvent corrigées. De là à en déduire que si le message met du temps à arriver, c'est que la personne ment forcément, il y a un pas que les chercheurs ne veulent pas franchir. Ces derniers espèrent plutôt que leurs recherches aboutiront sur la création d'un logiciel capable de "détecter la déception en temps réel". Ça en deviendrait presque effrayant.
Il vous arrive de mentir dans vos SMS ? Commencez à changer vos habitudes. Selon une étude menée par des chercheurs de la Brigham Young University, aux Etats-Unis, il est possible de détecter lorsqu'une personne ment par SMS, chat ou message privé sur les réseaux sociaux. Indices : elle met plus longtemps à répondre, corrige davantage son texte et envoie un message plus court que d'habitude. "Les conversations digitale sont un terreau fertile à la déception, car les gens peuvent facilement cacher leur identité et rendre crédibles leurs messages", analyse Tom Meservy, l'un des deux chercheurs à avoir dirigé l'étude. "Malheureusement, les humains ont toutes les difficultés du monde à prévoir la déception. C'est pourquoi on essaie d'y apporter une solution". Une précédente expérience menée à l'Université de la Colombie-Britannique (Canada) révélait que les gens mentent davantage par SMS que face à la personne. Pour parvenir à mieux détecter ces mensonges, les chercheurs américains ont discuté avec une centaine d'étudiants via SMS, chat ou message privé, en leur demandant de mentir à une question sur deux. Ils ont observé que les réponses contenant un mensonge prenaient 10 % de temps en plus à son auteur pour être écrites, et étaient plus souvent corrigées. De là à en déduire que si le message met du temps à arriver, c'est que la personne ment forcément, il y a un pas que les chercheurs ne veulent pas franchir. Ces derniers espèrent plutôt que leurs recherches aboutiront sur la création d'un logiciel capable de "détecter la déception en temps réel". Ça en deviendrait presque effrayant.
Read more at http://www.atlantico.fr/atlantico-light/sms-chat-messages-prives-methode-pour-savoir-quelqu-ment-838144.html#AVJ8708od2FTTjx3.99
Il vous arrive de mentir dans vos SMS ? Commencez à changer vos habitudes. Selon une étude menée par des chercheurs de la Brigham Young University, aux Etats-Unis, il est possible de détecter lorsqu'une personne ment par SMS, chat ou message privé sur les réseaux sociaux. Indices : elle met plus longtemps à répondre, corrige davantage son texte et envoie un message plus court que d'habitude. "Les conversations digitale sont un terreau fertile à la déception, car les gens peuvent facilement cacher leur identité et rendre crédibles leurs messages", analyse Tom Meservy, l'un des deux chercheurs à avoir dirigé l'étude. "Malheureusement, les humains ont toutes les difficultés du monde à prévoir la déception. C'est pourquoi on essaie d'y apporter une solution". Une précédente expérience menée à l'Université de la Colombie-Britannique (Canada) révélait que les gens mentent davantage par SMS que face à la personne. Pour parvenir à mieux détecter ces mensonges, les chercheurs américains ont discuté avec une centaine d'étudiants via SMS, chat ou message privé, en leur demandant de mentir à une question sur deux. Ils ont observé que les réponses contenant un mensonge prenaient 10 % de temps en plus à son auteur pour être écrites, et étaient plus souvent corrigées. De là à en déduire que si le message met du temps à arriver, c'est que la personne ment forcément, il y a un pas que les chercheurs ne veulent pas franchir. Ces derniers espèrent plutôt que leurs recherches aboutiront sur la création d'un logiciel capable de "détecter la déception en temps réel". Ça en deviendrait presque effrayant.
Read more at http://www.atlantico.fr/atlantico-light/sms-chat-messages-prives-methode-pour-savoir-quelqu-ment-838144.html#AVJ8708od2FTTjx3.99

Source: Atlantico.fr

Mercredi 11 Septembre 2013 - 15:11














Google+


Partager ce site




Les vidéos de Setal