Vendredi 22 Mai 2015
17:03

setal

Poste : Les travailleurs réclament la tête du Directeur Général Mamadou Thior

SETAL.NET - Les délégués du personnel du syndicat national des travailleurs des postes et des télécommunications étaient en séminaire de renforcement des capacités, ce jeudi. Ils ont mis ce moment à profit pour réclamer la tête de leur Directeur Général, M. Mamadou THIOR qu’ils accusent d’avoir tué le dialogue social au niveau de l’entreprise. A en croire Mr Ibrahima Sarr, secrétaire général du comité sectoriel du SNTPT : « Ce séminaire est initié à l’intention des délégués du personnel. C’est une formation pour une meilleure maîtrise de l’institution dans lequel nous évoluons. Elle va nous permettre de jouer avec plénitude notre rôle». Et Mr Sarr de revenir sur les maux qui gangrènent leur gagne pain: « L’inspection du travail a bien défini les rôles. Mais, au niveau de la Poste, les libertés syndicales sont constamment bafouées. Le directeur, en sus d’être atteint par la limite d’âge, il ne cesse de violer les règles républicaines de la bonne gouvernance. A la poste seul le pouvoir discrétionnaire de son DG est érigé en règle de gestion. Partout, le dialogue est mort. Nous demandons purement et simplement son départ », a-t-il dit
Ibrahima NGOM


Poste : Les travailleurs réclament la tête du Directeur Général  Mamadou Thior
A en croire Mr Ibrahima Sarr, secrétaire général du comité sectoriel du SNTPT : « Ce séminaire est initié à l’intention des délégués du personnel. C’est une formation pour une meilleure maîtrise de l’institution dans lequel nous évoluons. Elle va nous permettre de jouer avec plénitude notre rôle». Et Mr Sarr de revenir sur  les maux qui gangrènent leur gagne pain: « L’inspection du travail a bien défini les rôles.  Mais, au niveau de la Poste, les libertés syndicales sont constamment bafouées. Le directeur, en sus d’être atteint par la limite d’âge, il ne cesse de violer les règles républicaines de la bonne gouvernance. A la poste seul le pouvoir discrétionnaire de son DG est érigé en règle de gestion. Partout,  le dialogue est mort. Nous demandons purement et simplement son départ », a-t-il dit.

Ibrahima NGOM


Vendredi 21 Septembre 2012 - 09:43








Setal People - 22/05/2015 - 0 Commentaire

Hamza, le fils d'Oussama ben Laden, brûlait de devenir jihadiste

Après la réhabilitation de la mosquée de Koussanar, Demba Ba compte construire et équiper un Daraa.

22/05/2015 - 0 Commentaire

Viviane Chidid : “Pourquoi j'ai choisi de fêter mes 14 ans de musique en Gambie”

21/05/2015 - 0 Commentaire

Arrivée de Mohamed VI hier à Dakar en image(Photos)

21/05/2015 - 0 Commentaire

Le Roi du Maroc à Dakar avec ses cuisiniers

21/05/2015 - 0 Commentaire







Google+


Partager ce site