Dimanche 21 Décembre 2014
23:54

setal

Pape Diop : «Bokk Gis-Gis ira seule aux Locales»

L’ancien maire de Dakar, ex-président de l’Assemblée nationale puis du Sénat, Pape Diop, est-il en train de se dédire ou c’est son projet de coalition avec Idrissa Seck qui va à vaut l’eau ? En tout cas à Ndoffane, dans la communauté rurale de Nguéniène, où il a tenu meeting samedi 2 mars, que Pape Diop a déclaré que son parti ira seul aux élections locales du 16 mars 2014, rapporte "Le Soleil".


Pape Diop : «Bokk Gis-Gis ira seule aux Locales»

Selon le fondateur de la Convergence Bokk Gis-GisPape Diop «il faut se mesurer, connaître son poids réel avant de prétendre nouer des alliances». Et c’est à cela que le parti de l’ancien président de l’Assemblée nationale, qui a quitté le Pds pour n’avoir pas été désigné tête de liste lors des dernières Législatives, va s'atteler. Pape Diop a indiqué, par ailleurs, avoir pour l'agriculture «une vision totalement différente de celle pratiquée au Sénégal depuis l'indépendance». «Nous sommes venus et nous reviendrons dans le département de Mbour, autant de fois qu'il sera nécessaire de le faire, et nous ferons autant dans toutes les contrées du Sénégal», a soutenu Pape Diop dans le fief d’Ousmane Tanor Dieng.

L’ancien député libéral déclare avoir démarré une tournée nationale depuis trois mois pour asseoir solidement son parti partout au Sénégal. Par rapport aux élections locales, il s'est voulu on ne peut plus clair en déclarant qu'il ne s'alliera avec personne, ni avec un quelconque parti. «Nous irons seuls, car il nous faut nous  peser, savoir comment les Sénégalais nous portent dans leur cœur pour nous positionner par rapport à 2017», a affirmé avec force le président de la Convergence démocratiqueBokk Gis-Gis. Parlant de son programme agricole, il a soutenu qu'il faut rompre avec ce que le Sénégal a connu jusque-là: l'agriculture de rente. «Il faut que nous pratiquions une agriculture qui nous permettra d'arriver à une autosuffisance alimentaire. Il faut que notre pays arrête de dépenser plus de 500 milliards de Fcfa pour importer des produits alimentaires», a relevé Pape Diop qui préconise, par ailleurs, une agriculture basée sur des produits à exporter donc différente de celle-là connue jusqu'à présent.

Abordant la situation de la vente des cartes de membre de sib parti, l’ancien libéral a affirmé que 300.000 ont été placées en un mois et demi.


Bamba Toure

Lundi 4 Mars 2013 - 19:25














Google+


Partager ce site