Mercredi 23 Avril 2014
22:35

setal

Médinatoul Salam ne commente pas la liberté provisoire de Cheikh Béthio Thioune

Le village de Médinatoul Salam, le fief des Thiantacounes situé à la périphérie de la commune de Mbour (Ouest), respire la sérénité à l'annonce de la liberté provisoire accordée jeudi à Cheikh Béthio Thioune, mais se garde de commenter le sujet.


Médinatoul Salam ne commente pas la liberté provisoire de Cheikh Béthio Thioune
Les habitants de ce village communément appelé ''Keur Samba Laobé'' parlent peu -du moins lors de la visite de journalistes- de l'affaire Cheikh Béthio Thioune.

Ce dernier a été arrêté le 23 avril dernier, après la découverte des cadavres de deux de ses disciples, Bara Sow (37 ans) et Ababacar Diagne (40 ans). Il est poursuivi pour complicité de meurtre, inhumation de cadavres sans autorisation, détention d’armes et association de malfaiteurs.

Jeudi soir, des médias sénégalais ont annoncé qu'il venait de bénéficier d'une liberté provisoire, après plusieurs refus des juges, alors qu’il se trouve présentement en France pour des raisons médicales.

A Médinatoul Salam, personne ne commente la nouvelle selon laquelle M. Thioune bénéficie d'une liberté provisoire.

''Nous avons reçu l'ordre de ne pas parler de ce sujet (l'affaire Thioune). L'ordre aussi de ne laisser personne rentrer dans la maison'', déclarent presque en chœur des jeunes vêtus tous d'un boubou traditionnel blanc. Ils passent pour des vigiles, devant le domicile du chef des Thiantacounes.

Dans le village, le visiteur perd un interlocuteur quand, lors d'une discussion avec l'un des habitants, il évoque l'affaire ayant conduit M. Thioune dans les liens de la prévention ou encore sa liberté provisoire.

''Est-ce que c'est vrai?'' questionne tout de même l'un des jeunes hommes rencontrés devant son domicile, à l'évocation de la liberté provisoire du chef des Thiantacounes.

M. Thioune vient de bénéficier de cette mesure, après plusieurs refus des juges, alors qu’il se trouve présentement en France pour des raisons médicales.

Emprisonné à Thiès, il a été transféré à la Maison d’arrêt de Rebeuss, à Dakar, pour des raisons de sécurité, avant d’être admis au Pavillon spécial de l’Hôpital Aristide Le Dantec.

Le 22 octobre, ses disciples avaient protesté contre sa détention. Dans le centre-ville de Dakar, ils avaient saccagé des biens publics et privés.

APS

Jeudi 21 Février 2013 - 20:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Setal.net est un site d’échanges. Mais ne voudrait pas être un espace d’échanges d'insanités. Par conséquent, nous vous invitons chers setalnautes à plus de retenue. Vous pouvez dire votre opinion en restant correct. En tout cas Setal.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire qui répondrait pas à la charte du site. Merci de votre compréhension


Recherche personnalisée

Setal People - 23/04/2014 - 0 Commentaire

C’est plutôt la journaliste de WalfTV qui a déclenché la bataille judiciaire contre Khalifa Diakhaté

Pape Alé Niang jugé le 13 mai pour conduite en état d’ébriété….

23/04/2014 - 0 Commentaire

Le Grand Théâtre, trop étroit pour Waly Seck

23/04/2014 - 0 Commentaire

Ouzin Barigo à Maty Thiam Dogo « Ma khéw ! »

22/04/2014 - 1 Commentaire

Daniel Sorano : Daba Sèye boudée par ses pairs !

22/04/2014 - 0 Commentaire








Google+


Partager ce site




Les vidéos de Setal