Mardi 23 Septembre 2014
17:20

setal

L’Etat cède à la tentation

SETAL.NET - Et signe une convention – un gré à gé qui ne dit pas son nom- avec Sndeai, qui est la propriété du député ivoirien Adama Bictogo qui a été viré du gouvernement pour malversations financières.


L’Etat cède à la tentation
Nos confrères de Libération, repris par nos soins , avaient tiré la sonnette d’alarme. Finalement, cela n’aura servi à rien puisque le marché juteux de plusieurs dizaines de milliards que constitue celui de la confection des visas sénégalais que Dakar a décidé d’imposer aux ressortissants des pays qui exigent des sénégalais un visa d’entrée, a été filé à la société Sndeai. Laquelle société n’appartient à personne d’autre qu’Adama Bictogo. Député ivoirien appartenant à la majorité, ce dernier a un passé pour le moins douteux. Alors ministre de l’Intégration, Mr Bictogo a été limogé pour malversation financières présumées dans la gestion des fonds destinés à dédommager les victimes des déchets toxiques déversés à Abidjan en 2006, avant d’être tout récemment blanchi au pénal. Mais d’après Libération parcouru ce matin par Setal.net, les autorités sénégalaises ont fermés les yeux sur ce fait. Et ont passé avec la société du député ivoirien, un contrat Build, Operate, Transfer (Bot). En d’autres termes, l’Etat ne décaisse pas un sou mais Sndeai, en préfinançant le marché, va se faire les bénéfices.

Lu sur Libération

Mercredi 24 Avril 2013 - 09:52














Google+


Partager ce site




Les vidéos de Setal