COMMUNIQUE DE REUNION DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 25 AVRIL 2013


Le Conseil des Ministres délocalisé, en sa huitième session, s’est réuni le jeudi 25 avril 2013, à l’hôtel de ville de Tambacounda, sous la présidence du Chef de l’Etat, son Excellence Monsieur Macky SALL.
Ouvrant les travaux, le Président de la République a tout d’abord, adressé aux populations de la Région de Tambacounda, ses remerciements appuyés pour l’accueil exceptionnel qui lui a été réservé. Il a magnifié l’intensité de la convergence citoyenne devant cet accueil, traduction de  l’attachement de nos compatriotes, à la République en action. Le Chef de l’Etat a ensuite invité le Premier Ministre à présenter au Conseil, les résultats du conseil interministériel de développement, consacré à la Région visitée.
Prenant la parole, le Premier Ministre s’est réjoui à son tour, de l’accueil chaleureux que les populations de Tambacounda ont réservé à l’exécutif, malgré les rigueurs actuelles du climat, preuve de leur forte adhésion à la politique de développement engagée par le Chef de l’Etat.
Au titre du diagnostic préalable, Le Premier Ministre a relevé la réalité d’une Région qui regorge de potentialités exceptionnelles, en termes d’avantages hydrographiques,  de terres cultivables, de richesses minières, de patrimoines culturels et touristiques et autres, mais qui présente un tableau de zone enclavée et peu développée.
Face à cet héritage difficile, le Gouvernement, prenant les choses en main, a prévu d’intensifier les investissements publics sur la période 2013-2015, pour un montant global de 201,9 milliards de FCFA au titre du PTIP, avec comme actions prioritaires :
·        le désenclavement au niveau interne et externe de la région, avec un programme spécial de pistes de désenclavement,
·        l’accroissement des productions agro-sylvo-pastorales,
·        la régénération et la gestion des ressources halieutiques,
·        la modernisation de l’artisanat et le développement du tissu industriel et minier,
·        la valorisation du potentiel touristique,
·        le renforcement de l’accès aux infrastructures et services sociaux de base de qualité,
·        la promotion de l’emploi des jeunes et l’autonomisation des femmes.
 
Le Premier Ministre a également rappelé les multiples opérations gouvernementales en cours, notamment celles ayant trait au relèvement de la production agricole (culture du coton et de la banane), à la couverture scolaire et sanitaire, au développement local et aux infrastructures de base…
 
 
Au titre des autres activités gouvernementales de la semaine écoulée, le Premier Ministre a rendu compte au Conseil, des conclusions de la rencontre sur la question des bacheliers non orientés dans les universités publiques. Il a ce sujet, informé du choix porté sur 11 établissements dont les programmes sont validés par le Cames (sur les 13 qui avaient participé à l’offre), pour recevoir 6600 étudiants, avec la possibilité pour ces derniers d’être inscrits en priorité, dans leurs régions d’origine.
Le montant global des frais de scolarité, pris en charge par l’Etat, a été évalué à 4 milliards 12 millions 800 mille FCFA, outre une enveloppe de plus 435 millions pour couvrir les bourses et aides qui seront attribués aux étudiants en fonction de critères relatifs à leurs performances académiques.
 
Le Premier Ministre a ensuite fait état de l’ouverture le 23 avril 2013, des travaux de l’atelier régional de partage des connaissances sur le Programme d’Achats d’Aliments pour l’aide alimentaire en Afrique (PAA), avec des actions prévues notamment dans la Région de Kédougou.
Le Premier Ministre a également rendu compte, au Conseil,  de la réunion interministérielle hebdomadaire sur le suivi du plan d’urgence de lutte contre les inondations, qu’il a présidée, le lundi 22 avril 2013.
 
Reprenant la parole, le Président de la République a adressé ses félicitations au Premier Ministre et à l’ensemble du Gouvernement pour la qualité des travaux du conseil interministériel de développement, consacré à la Région de Tambacounda.
Abordant les thèmes retenus pour sa communication du jour, le Chef de l’Etat a exposé la politique nationale de l’environnement et du développement durable dans le cadre de la promotion d’une « Nouvelle Gouvernance verte au Sénégal ».
A ce propos, le Président de la République a engagé le Gouvernement à adopter une approche de gestion rationnelle de nos ressources naturelles, afin d’assurer une croissance économique et un développement soucieux de l’équilibre écologique et de la préservation de l’environnement. Pour le Chef de l’Etat, la « nouvelle Gouvernance verte », qui prône une approche multisectorielle, devra s’articuler autour de la préservation des aires protégées, de la promotion de l’exploitation rationnelle des ressources forestières et cynégétiques (bois, chasse notamment), et d’une politique minière respectueuse de l’environnement et du développement local durable.
Le Président de la République a saisi l’occasion de la présence du Gouvernement à Tambacounda, pour faire de cette Région, le territoire d’expérimentation de cette nouvelle dynamique de consolidation du développement durable.
Le Président de la République a épuisé ce sujet, en informant de sa décision de présider chaque année, en septembre, une Conférence nationale sur le Développement durable, qui devra valider le rapport annuel de la Commission Nationale de Développement Durable et procéder aux orientations politiques stratégiques.
Le Chef de l’Etat a ensuite abordé la question du développement de notre artisanat, dont il a souligné l’importance, dans la vie nationale en termes d’emplois, de symbole pour la conservation du savoir-faire séculaire national et d’accompagnement au dynamisme touristique.
A cet égard, et dans le cadre d’une option de repositionnement stratégique de ce secteur, le Président de la République a engagé le Gouvernement, en concertation avec les acteurs concernés, à élaborer, d’ici fin juin 2013, une Stratégie Nationale de Développement de l’Artisanat (SNDA), qui devra assurer la promotion des entreprises artisanales dans chaque région.
Le Chef de l’Etat a demandé au Gouvernement d’initier, dans les meilleurs délais, la réforme des Chambres des Métiers, en vue de les transformer en institutions pivots de la relance de l’artisanat. Dans le même élan, il a proposé  une révision des missions de l’Agence de Promotion et de Développement de l’Artisanat,  pour mieux répondre aux attentes globales du secteur et construire un artisanat économiquement dynamique et porté par des mécanismes de promotion et de financement adéquats.
Le Président de la République a par ailleurs, informé le Conseil, de sa volonté de présider en début septembre, une Conférence sociale, impliquant le Patronat et les centrales syndicales et l’Etat, en vue d’échanger sur les revendications syndicales et ainsi apporter les réponses appropriées et possibles dans le cadre de la loi de finances annuelle. Le Président de la République a demandé, à cette date, au Gouvernement de préparer, la signature d’un Pacte pour l’Emergence, avec l’ensemble des acteurs de la vie économique et sociale.    
Le Président de la République a félicité le Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, pour l’inauguration d’un centre national d’hémodialyse à Tambacounda, initiative permettant une prise en charge locale des malades.
Le Chef de l’Etat a également adressé des félicitations au Ministre de la Communication et de l’Economie Numérique, au Directeur Général de la RTS ainsi qu’à l’ensemble de son personnel, pour la mise en place d’une chaîne régionale RTS dans la localité de Tambacounda. Selon le Président de la République, cette importante réalisation complète et étend la diffusion nationale, tout en prenant en compte la production télévisuelle locale, ce qui imprime à ce secteur, la dimension de territorialisation de l’action publique.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                           
Au titre de son agenda de la semaine, le Chef de l’Etat a reçu diverses personnalités parmi lesquelles, on peut citer : Madame Yamina BENGUIGUI, Ministre Délégué Français, chargée de la Francophonie, en visite dans notre pays dans le cadre des préparatifs du 15 ème Sommet de la Francophonie prévu en novembre 2014  au Sénégal.
 
Le Ministre de l’Economie et des Finances a rendu compte au conseil de la mission effectuée à Washington auprès de la Banque Mondiale et du Fond Monétaire International. Il a notamment indiqué qu’à l’issue des entretiens avec ces partenaires, le Sénégal a passé avec succès la revue ISPE, occasion saisie par le Président de la République, pour féliciter le Ministre de l’Economie et des Finances, le Ministre Délégué au Budget ainsi que leurs collaborateurs.
 Le Ministre de Affaires Etrangères a fait le point au conseil de l’actualité internationale, en mettant l’accent notamment sur la situation politico-sécuritaire qui prévaut dans la sous-région.
 
Le Ministre a par ailleurs informé le conseil de la décision de l’Allemagne de mettre à la disposition de notre pays une enveloppe de 34 millions d’euros, destinée à la promotion des énergies renouvelables, à l’appui à la décentralisation et au développement local, avec une attention particulière portée à la région naturelle de Casamance.
 
Le Ministre de l’Energie a présenté au Conseil le rapport d’activités trimestriel de SENELEC, qui laisse entrevoir une nette amélioration des performances techniques et financières de la société nationale. Il a donné des assurances sur la poursuite du processus de restructuration interne de la société.
 
Le Ministre de la Fonction Publique du Travail et des Relations avec les Assemblées a fait une communication sur les préparatifs de la fête du Travail. Il a notamment informé des démarches entreprises dans la gestion des cahiers de doléances des organisations syndicales. Il est également revenu sur les actions de politique sociale du Gouvernement concernant notamment :
·         la baisse de l’impôt sur les revenus
·         la relance  et le soutien apporté aux entreprises en difficulté
·         la réforme du cadre juridique de l’assurance maladie
·         la revalorisation à hauteur de 10% des pensions des retraités de l’IPRES
Enfin, le Ministre a indiqué qu’une vaste réflexion était en cours pour l’élaboration d’une stratégie efficiente en faveur d’une meilleure prise en charge des revendications syndicales et  d’une protection accrue des couches sociales vulnérables.
Le Ministre de l’Artisanat de l’Apprentissage et de la Formation Professionnelle a informé le Conseil des résultats de sa mission en Suisse, occasion pour lui, de s’imprégner du modèle de formation professionnelle de ce pays.
 
Le Conseil  a pris les mesures individuelles suivantes :
 
§  Monsieur Abdoulaye SENE, Chargé d’enseignement à l’Institut des Sciences de l’Environnement de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (ISE-UCAD), est nommé Président du Conseil d’Administration de l’Autorité nationale d’Assurance Qualité de l’Enseignement supérieur (ANAQ-Sup) pour un mandat de trois (3) ans ;
 
 
§  Monsieur Baydallaye KANE, Professeur titulaire des universités, est nommé Recteur de l’Université de Thiès, en remplacement du Professeur Cheikh Saad Bou BOYE ;
 
§  Monsieur Moustapha LY, Conseiller en relations internationales, matricule de solde n°517 128/D, est nommé Directeur des Petites et Moyennes Entreprises (PME), au Ministère du Commerce, de l’Industrie et du Secteur informel, en remplacement de Monsieur Ibrahima DIOUF, appelé à d’autres fonctions.
 
 
 
 

Bamba Toure

Jeudi 25 Avril 2013 - 22:47

















Google+


Partager ce site





02/09/2014 08:06

Produits chimiques : les agents de la douane formés sur les polluants organiques persistants

Produits chimiques : les agents de la douane formés sur les polluants organiques persistants
Quelques membres de la douane Sénégalaise ont été formés la semaine dernière, sur la convention relative aux polluants organiques persistants (Pop) et autre textes sur les produits chimiques. L’intérêt selon Aïta Sarr Seck, chef de la Division prévention et contrôle des pollutions et nuisances à la Direction de l’environnement et des établissements classés, et de restreindre puis éliminer totalement la production, l’utilisation, l’écoulement et le stockage des Pop. 
«Le Sénégal a ratifié la convention de Stockholm depuis 2003, mais il y a d’autres polluants organiques inscrits sur l’ancienne liste et c'est pour cela qu’il est nécessaire de former les agents des douanes sur ces polluants qui sont néfastes pour l’environnement et les êtres humains ». 
Habib Ampa Dieng, chef du bureau du recrutement à la division de la formation, a expliqué qu’il s’agissait lors de cette formation, de sensibiliser sur la convention relative aux polluants, de présenter la convention, ses aspects juridiques les engagements des Etats et plus particulièrement les agents des douanes. Ceci dans le souci que « les agents des douanes sachent reconnaître les polluants lorsqu’ils se présentent à nos frontières et qu’ils aient les bonnes attitudes pour le respect des engagements du Sénégal à l’égard de cette convention internationale » dira t-il. 
Aïta Sarr Seck a signalé que les POP « sont particulièrement préoccupants, en raison de leur persistance et leur grande capacité à se déplacer sur de longues distances...
22/08/2013 23:39

Une Grande Société de la Place recrute : Le Directeur Projets, Formulation, Qualite, Hygiene et Securite Alimentaire

 
                                MISSIONS ET PRINCIPALES RESPONSABILITES
 
Missions :
Construire un projet d’avenir pour le pôle alimentaire. Donner la direction et la maintenir dans les rubriques suivantes :
Conception de nouveau produit
Formulation et biochimie
Qualité
Sécurité alimentaire
Production de produits alimentaires

 
  • Elaborer les stratégies liées à la formulation, création, développement, analyses et caractérisation de produits, ainsi que sur les procédés de production et de conservation des aliments. 
  • Effectuer différentes analyses microbiologiques et biochimiques des composants des produits afin de t’assurer de leur qualité. 
  • Contrôler et de superviser la qualité des aliments transformés ou fabriqués afin qu’ils répondent aux normes gouvernementales et aux politiques de l’entreprise en matière de qualité.
  • Faire appliquer les règlements et les politiques en matière d’hygiène et de salubrité au sein de l’usine et d’en implanter de nouvelles afin de maximiser le processus de qualité des produits.
  • Mettre les processus en conformité à la législation, la réglementation, la toxicité, l'innocuité, et propose des orientations pour utiliser ces avantages pour la stratégie marketing. 
 
Responsabilités :
 
Le Directeur Projets, Formulation, Qualité, Hygiène et Sécurité alimentaire est responsable des points listés ci-après :
 
  • Construire des recettes en fonction des besoins des clients
  • Etude de nouveaux produits, la définition des gammes et de leur évolution, notamment lors des changements importants de composition des formules
  • Contrôle microbiologique des matières premières et produits fabriqués
  • Contrôle qualité sur toute la chaîne de production
  • Construire le plan de nettoyage et désinfection
  • Construire le plan de traçabilité des lots de production
  • Mettre en place un protocole de rappel des produits et de gestion de crise
  • Mettre en place un plan pour la gestion des allergies potentielles
  • Mettre en place un plan de prévention des risques phytosanitaires
  • Mettre en place la démarche HACCP
  • Assurer une veille législative
  • Participer au processus de gestion des réclamations clients
  • Mettre en place protocole de détermination des DLC et DLUO
  • Mettre en place dispositifs et protocoles pour garder les échantillons de produits
  • Mettre en place méthodologie d’analyse sensorielle et tests organoleptiques
  • Mettre en place les procédures de contrôle qualité et s’assurer de leur application
  • S’assurer de la calibration des instruments de mesure-
  • Plan en place un plan d’audit interne processus
  • Participer aux Comités de Pilotage du pôle alimentaire
  • Entretenir des relations régulières avec les partenaires du pôle alimenatire et organismes de recherches extérieures
  • Travailler en étroite collaboration avec la direction commerciale et développement ainsi que le(s) chef(s) produits
  • Travailler en étroite collaboration avec le responsable de la fabrication afin de prendre en compte, dans sa formulation, les contraintes technologiques propre à l’usine.
  • Communiquer en continu avec le responsable des achats
 
Compétences Requises :
Technologie alimentaire, biologie appliquée a la nutrition et alimentation
Technologie des emballages et emballeuses
Gestion des usines alimentaires et performance industrielle
Gestion des processus
Hygiène
Gestion des assets
Innovation et propriété intellectuelle
Gestion des coûts de production
 
Niveau formation
- Ingénieur Bac+4/5 Food processing – Quality - biochimie
- Expérience Professionnelle : 10 ans
 
Langues
- Français : Courant
- Anglais : Courant
 
Veuillez envoyer par E-mail votre dossier de candidature : CV + lettre de motivation en mentionnant le titre du poste à l’objet du courriel à recruteonesn@gmail.com
 
Bamba Toure
28/07/2013 00:40

Une Grande Société de la Place recrute : TECHNICO-COMMERCIAL EN INFORMATIQUE

Une Grande Société de la Place recrute : TECHNICO-COMMERCIAL EN INFORMATIQUE

Une Grande Société de la Place recrute
TECHNICO-COMMERCIAL EN INFORMATIQUE

 

Bamba Toure
13/06/2013 09:14

Une Grande Société de la Place recrute

Une Grande Société de la Place recrute
Bamba Toure
18/05/2013 01:13

COMMUNIQUE DE PRESSE ARTP

L’ARTP ACCOMPAGNE LE PELERINAGE DE POPENGUINE POUR ASSURER UNE BONNE QUALITE DE SERVICE DE TELECOMMUNICATIONS
 
L’ARTP met à la disposition du public :
 
1. Un Numéro Vert : le 800 200 200 
 
Ce numéro vert est destiné aux utilisateurs des services de la téléphonie mobile et Internet  présents à Popenguine durant le Pèlerinage  2013, pour leur permettre de saisir l’ARTP, en cas de dysfonctionnements ou de perturbations sur les réseaux des opérateurs Orange, Tigo ou Expresso.

Vous pourrez appeler gratuitement au 800 200 200 si vous êtes confrontés aux problèmes suivants :
  • difficultés à émettre ou recevoir des appels ;
  • difficultés à envoyer ou recevoir des SMS ;; 
  • difficultés d’accès à Internet à partir de votre téléphone portable ou clé Internet ;
  • coupures de communications ;
  • ou tout autre dysfonctionnement ou perturbation constaté sur les réseaux de téléphonie mobile.
Pour toute autre réclamation (aspects commerciaux, carte de recharge, facturation, restriction d’appel, etc.), veuillez contacter le service client de votre opérateur.  
 
Le numéro 800 200 200 sera opérationnel  du  samedi 18 mai 2013 à partir de 00h au lundi 20 mai 2013 2013 à 23h59mns.
 
2. Une équipe technique de l’ARTP sera également présente en permanence à Popenguine:

Pour s’assurer de la qualité des services offerts par Orange, Tigo et Expresso, l’équipe de l’ARTP effectuera régulièrement des tests qualitatifs à Popenguine et ses environs et sera en contact permanent avec les opérateurs pour veiller à ce qu’ils apportent des solutions adaptées si des perturbations sont constatées. 
 
L’ARTP souhaite un bon pèlerinage marial à la communauté catholique.
 
Abou Lo, Directeur général 
 
Bamba Toure
10/04/2013 22:32

VIP NEWS N°4

VIP NEWS N°4
VIP NEWS N°4
Bamba Toure
25/03/2013 22:48

Communiqué Rewmi

Communiqué Rewmi
Bamba Toure
14/03/2013 23:00

Office National de Formation Professionnelle

Office National de Formation Professionnelle
Bamba Toure
11/03/2013 12:04

RECRUTEMENT ASSISTANT IMMOBILIER

FICHE DE POSTE
 
MISSION

Il aura pour mission d’assister les cadres dirigeants et les consultants du groupe en charge du développement ou de la gestion de projets immobiliers.
Son rôle sera, entre autre de :
  • Organiser, à la demande des chefs de projets, les réunions de travail et de décisions nécessaires à l’avancement des projets, tant en interne au groupe qu’avec des participants extérieurs,
  • Contrôler la bonne exécution des plannings et assurer les relances nécessaires,
  • Veiller à la bonne circulation de l’information,
  • Représenter le groupe à toute réunion organisée par un prestataire extérieur ou sa présence serait souhaitée. Rendre compte de ces réunions,
  • Procéder, à la demande des chefs de projets, à la recherche d’information de toute nature.
 
Il aura également en charge d’entreprendre et de faire aboutir  l’ensemble des démarches administratives et juridiques nécessaires à l’avancement des projets : baux, dossiers d’autorisation de construire, constitution de SCI, relations avec les services fiscaux…
 
Il assurera  enfin la liaison entre le groupe et les notaires et avocats susceptibles d’intervenir sur les projets. 
 
FORMATION/EXPERIENCE
 
De formation juridico /économique, il aura 4 à 5 ans d’expérience professionnelle.
Cette expérience lui aura permis d’acquérir une bonne connaissance du secteur immobilier sénégalais : promoteurs, architectes et bureaux d’études, commercialisateurs,  entreprises de bâtiment, administrations …
 
Le poste est basé à Dakar mais demande une grande disponibilité.
 
Après une période d’activité probante, une évolution de carrière vers des responsabilités accrues pourra être envisagée.
 
Envoyez votre CV : recruteonesn@gmail.com
 
 
Bamba Toure
05/03/2013 23:16

CŒUR DE KAOLACK

CŒUR DE KAOLACK


Bamba Toure