Samedi 2 Août 2014
7:29

setal

Augmentation du budget de la Présidence de la République : le ministre du Budget « accuse » le sommet de la Francophonie et les bourses familiales


Augmentation du budget de la Présidence de la République : le ministre du Budget « accuse » le sommet de la Francophonie et les bourses familiales
À la faveur des décrets d’avance pris récemment par le Président Macky Sall, le budget de la Présidence a pris du poids. En effet, celui-ci a connu une hausse de 32 milliards FCFA. Ce qui a suscité un tollé sans précédent. Pour couper court à la polémique, le ministre du budget est allé au charbon. Hier, en marge de l’atelier national sur l’état de mise en œuvre des réformes de l’Uemoa, Abdoulaye Daouda Diallo a tenté de justifier l’opportunité de ces décrets d’avance.

À l’en croire, le budget de la Présidence n’a pas été revu à la hausse. « En effet, une enveloppe de 10 milliards a été affecté à la Caisse autonome de protection sociale universelle (Capsu) logée au ministère de la Santé. Il s’est trouvé qu’au niveau de cette caisse, il y avait deux éléments qu’il fallait prendre en compte ; le premier est relatif aux bourses familiales et le second à la Couverture maladie universelle », détaille-t-il. Or, précise le ministre du budget, c’est à la Délégation générale à la Solidarité nationale et à la protection sociale que revient la tache de distribuer les bourses. Ce qui, selon lui, justifie le fait que les 5 milliards antérieurement alloués au ministère de la Santé soient redirigés vers la structure que dirige le frère de la Première dame.

 Par ailleurs, Abdoulaye Daouda Diallo indique l’affectation des fonds pour les préparatifs du prochain sommet de la Francophonie fait croire que le budget de la Présidence a été augmenté alors que tel n’est pas le cas. « Il y a l’organisation du sommet de la Francophonie dont le budget n’était pas prévu dans la Loi des finances initiale parce que la décision a été prise bien après. Nous avons le devoir de tout faire pour être au rendez-vous en novembre 2014. À cet effet, un budget de 14 milliards a été affecté à la Délégation de la Francophonie qui dépend de la présidence », renseigne-t-il dans les colonnes de l’As parcourues par setal.net.

Lu sur l'As

Jeudi 4 Juillet 2013 - 13:13













Google+

Setal Forum

Partager ce site




Les vidéos de Setal