Vendredi 1 Août 2014
16:54

setal

Assemblée Nationale: Voici comment fonctionne cette institution


Comme il s’agit d’une loi politique à enjeux de pouvoir, l’As­sem­blée nationale lui réserve toute la diligence. L’intérêt et la célérité avec lesquels le président de l’As­semblée nationale, Mous­ta­­­pha Nias­­se  accorde à la proposition de Cheikh Tidiane Diouf et ses collè­gues montrent l’écart qu’il y a entre les véritables problèmes des populations et l’agenda du Parle­ment. Ceci est d’autant plus vrai qu’une dizaine de questions orales ou d’actualité moisissent dans les tiroirs du bureau du pré­sident de l’institution parlementaire. Les interpellations du Pr Iba Der Thiam sur une ques­tion aussi cruciale que l’insuffisance rénale, de Oumar Sarr de Rewmi sur la gestion des inondations ou de l’assainissement, de Ma­ma­dou Diop «De­croix» sur la catastro­phique campagne de l’oi­gnon, etc, n’ont pourtant connu aucune suite. La majorité Benno bokk yaakaar ne manifeste aucune volonté d’examiner les textes. Ex­cepté ceux qui les arrangent. Tous sont en vacance depuis la levée de l’immunité parlementaire des trois députés de l’opposition. C’est à croire même que notre Parlement n’est pas en session. Cette As­semblée de «rupture» rame à contre-courant des priorités du Peuple. Et le président du grou­pe parlementaire de Bby, Mous­ta­pha Dia­khaté, avait bien raison, avec regret, d’avouer que ça ne bouge pas.
Source Lequotidien.sn

Claude Coly

Vendredi 26 Avril 2013 - 13:18













Google+

Setal Forum

Partager ce site