Samedi 20 Décembre 2014
0:07

setal

Afrobasket: l'Angola, sur le toit d'Afrique, pour la 11ème fois


Afrobasket: l'Angola, sur le toit d'Afrique, pour la 11ème fois
Le rideau est tombé, samedi soir, sur la 27ème édition de l’Afrobasket, au palais des Sports d’Abidjan où seize pays ont pris part à la compétition qui a vu la consécration des Palancas Negras d’Angola, après leur victoire aux dépens des Pharaons d’Egypte (57-40), a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Les Lusophones se hissent, ainsi, pour la onzième fois, sur le toit d'Afrique. Le Sénégal, vainqueur, sur le fil, de la Côte d'Ivoire (57-56) pour la 3ème place, accompagnera l'Angola et l'Egypte au Mondial de basket en 2014 en Espagne.

Débutée le 20 août dernier avec 16 sélections en lice, la 27ème édition du championnat d'Afrique de basket-ball masculin, Afrobasket 2013, a pris fin, samedi, à Abidjan.

L'Angola, nouveau roi d'Afrique. Pour s'offrir cet onzième sacre, les Palancas Negras ont dominé la compétition de la tête aux pieds, en ne concédant aucune défaite durant tout le tournoi.

7 victoires en autant de matches joués. Un record ! L'équipe a construit ses succès sur un collectif bien organisé où des individualités comme Carlos Morais ont plané au-dessus d'adversaires et partenaires par sa clairvoyance dans le jeu, son adresse phénoménale dans les tirs à trois points.

C'est à juste titre que Morais qui a survolé la finale avec 21 points marqués, a été sacré meilleur joueur du tournoi. C'est son 7è titre personnel. Un record également ! Au vu de son parcours, l'Angola mérite, bien, son titre et confirme qu'il est la meilleure Nation de basket-ball sur le continent avec ses onze médailles en or. Un vrai champion.

L'Egypte, finaliste malheureuse, ne devrait pas rougir de sa défaite. Ayant, mal démarré la compétition avec trois défaites en autant de matchs dans le groupe A, les Egyptiens ont retrouvé un prestige pharaonique lors des matches à l'élimination directe.

Tombeurs des Lions de Carthage de la Tunisie, champions en titre, en 8ème de finale, les Pharaons égyptiens doivent leur qualification pour le dernier carré au tir primé d'Ibrahim El-Gammal (16 pts) dans les dernières secondes du quart de finale contre le Cap Vert.

Cette victoire au forceps a donné du tonus et de l'allant à l'équipe qui a dominé, en demi-finale, le Sénégal avant de succomber, en finale, face à une équipe expérimentée, technique et très performante d'Angola.

Sa présence sur la deuxième marche du podium final, confirme bien que les pronostics sont flatteurs. Bien que n'étant pas favorite à l'entame de la compétition, l'Egypte sera présente au rendez-vous planétaire du basket-ball en 2014 sur le sol espagnol. Bon tournoi dans l'ensemble.

Le Sénégal a déjoué les pronostics pour se glisser dans le carré d'as de l'Afrobasket 2013. Peu convaincants avant les ¼ de finales contre les D'Tigers du Nigeria, les Lions de la Teranga du Sénégal, ont écarté les Nigérians au prix d'une combativité et d'un sacrifice (Saer Sene a joué tout le match avec un genou endolori). L'équipe était même surprise de sa présence en demi-finale où elle est tombée face à l'Egypte.

En match de classement pour la 3è et 4ème place, le Sénégal a pu retrouver son collectif pour priver le pays hôte, la Côte d'Ivoire, du podium. Un succès (57-56) contre les Eléphants ivoiriens a propulsé les Lions dans le trio africain pour le mondial de basket-ball en Espagne l'an prochain. Un assez- bon tournoi avec à la clé une médaille de bronze, les Sénégalais ne devraient pas se plaindre de l'expédition abidjanaise.

La Côte d'Ivoire, pays organisateur, rêvait d'un troisième titre après ceux obtenus à Mogadiscio en 1981 et à Abidjan en 1985. Hélas, les pachydermes ivoiriens devenus trop lourds après des débuts en fanfare (7 victoires en 7 matches) sans convaincre, sont apparus méconnaissables en demi-finale face à l'Angola.

Pour ce match de référence, Ismaël N'diaye et ses camarades ont connu des désillusions pour s'incliner (59-66) face à des Angolais, très présents dans tous les compartiments de jeu.

Le public ivoirien qui croyait à un sursaut des siens pour s'octroyer la 3ème place qualificative pour le mondial, n'a eu que ses yeux pour pleurer la défaite contre le Sénégal. Il reste à savoir si la Côte d'Ivoire a atteint ses objectifs sportifs à l'issue de cette 27ème édition de l'Afrobasket 2013. Pas évident.

Palmares de l'Afrobasket

1962 : Egypte
1964 : Egypte
1965 : Maroc
1968 : Sénégal
1970 : Egypte
1972 : Sénégal
1974 : Centrafrique
1975 : Egypte
1978 : Sénégal
1980 : Sénégal
1981 : Côte d'Ivoire
1983 : Egypte
1985 : Côte d'Ivoire
1987 : Centrafrique
1989 : Angola
1992 : Angola
1993 : Angola
1995 : Angola
1997 : Sénégal
1999 : Angola
2001 : Angola
2003 : Angola
2005 : Angola
2007 : Angola
2009 : Angola
2011 : Tunisie
2013 : Angola
- See more at: http://www.apanews.net/news/fr/article.php?id=206847#sthash.zqbK9Np9.dpuf

Le rideau est tombé, samedi soir, sur la 27ème édition de l’Afrobasket, au palais des Sports d’Abidjan où seize pays ont pris part à la compétition qui a vu la consécration des Palancas Negras d’Angola, après leur victoire aux dépens des Pharaons d’Egypte (57-40), a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Les Lusophones se hissent, ainsi, pour la onzième fois, sur le toit d'Afrique. Le Sénégal, vainqueur, sur le fil, de la Côte d'Ivoire (57-56) pour la 3ème place, accompagnera l'Angola et l'Egypte au Mondial de basket en 2014 en Espagne.

Débutée le 20 août dernier avec 16 sélections en lice, la 27ème édition du championnat d'Afrique de basket-ball masculin, Afrobasket 2013, a pris fin, samedi, à Abidjan.

L'Angola, nouveau roi d'Afrique. Pour s'offrir cet onzième sacre, les Palancas Negras ont dominé la compétition de la tête aux pieds, en ne concédant aucune défaite durant tout le tournoi.

7 victoires en autant de matches joués. Un record ! L'équipe a construit ses succès sur un collectif bien organisé où des individualités comme Carlos Morais ont plané au-dessus d'adversaires et partenaires par sa clairvoyance dans le jeu, son adresse phénoménale dans les tirs à trois points.

C'est à juste titre que Morais qui a survolé la finale avec 21 points marqués, a été sacré meilleur joueur du tournoi. C'est son 7è titre personnel. Un record également ! Au vu de son parcours, l'Angola mérite, bien, son titre et confirme qu'il est la meilleure Nation de basket-ball sur le continent avec ses onze médailles en or. Un vrai champion.

L'Egypte, finaliste malheureuse, ne devrait pas rougir de sa défaite. Ayant, mal démarré la compétition avec trois défaites en autant de matchs dans le groupe A, les Egyptiens ont retrouvé un prestige pharaonique lors des matches à l'élimination directe.

Tombeurs des Lions de Carthage de la Tunisie, champions en titre, en 8ème de finale, les Pharaons égyptiens doivent leur qualification pour le dernier carré au tir primé d'Ibrahim El-Gammal (16 pts) dans les dernières secondes du quart de finale contre le Cap Vert.

Cette victoire au forceps a donné du tonus et de l'allant à l'équipe qui a dominé, en demi-finale, le Sénégal avant de succomber, en finale, face à une équipe expérimentée, technique et très performante d'Angola.

Sa présence sur la deuxième marche du podium final, confirme bien que les pronostics sont flatteurs. Bien que n'étant pas favorite à l'entame de la compétition, l'Egypte sera présente au rendez-vous planétaire du basket-ball en 2014 sur le sol espagnol. Bon tournoi dans l'ensemble.

Le Sénégal a déjoué les pronostics pour se glisser dans le carré d'as de l'Afrobasket 2013. Peu convaincants avant les ¼ de finales contre les D'Tigers du Nigeria, les Lions de la Teranga du Sénégal, ont écarté les Nigérians au prix d'une combativité et d'un sacrifice (Saer Sene a joué tout le match avec un genou endolori). L'équipe était même surprise de sa présence en demi-finale où elle est tombée face à l'Egypte.

En match de classement pour la 3è et 4ème place, le Sénégal a pu retrouver son collectif pour priver le pays hôte, la Côte d'Ivoire, du podium. Un succès (57-56) contre les Eléphants ivoiriens a propulsé les Lions dans le trio africain pour le mondial de basket-ball en Espagne l'an prochain. Un assez- bon tournoi avec à la clé une médaille de bronze, les Sénégalais ne devraient pas se plaindre de l'expédition abidjanaise.

La Côte d'Ivoire, pays organisateur, rêvait d'un troisième titre après ceux obtenus à Mogadiscio en 1981 et à Abidjan en 1985. Hélas, les pachydermes ivoiriens devenus trop lourds après des débuts en fanfare (7 victoires en 7 matches) sans convaincre, sont apparus méconnaissables en demi-finale face à l'Angola.

Pour ce match de référence, Ismaël N'diaye et ses camarades ont connu des désillusions pour s'incliner (59-66) face à des Angolais, très présents dans tous les compartiments de jeu.

Le public ivoirien qui croyait à un sursaut des siens pour s'octroyer la 3ème place qualificative pour le mondial, n'a eu que ses yeux pour pleurer la défaite contre le Sénégal. Il reste à savoir si la Côte d'Ivoire a atteint ses objectifs sportifs à l'issue de cette 27ème édition de l'Afrobasket 2013. Pas évident.

Palmares de l'Afrobasket

1962 : Egypte
1964 : Egypte
1965 : Maroc
1968 : Sénégal
1970 : Egypte
1972 : Sénégal
1974 : Centrafrique
1975 : Egypte
1978 : Sénégal
1980 : Sénégal
1981 : Côte d'Ivoire
1983 : Egypte
1985 : Côte d'Ivoire
1987 : Centrafrique
1989 : Angola
1992 : Angola
1993 : Angola
1995 : Angola
1997 : Sénégal
1999 : Angola
2001 : Angola
2003 : Angola
2005 : Angola
2007 : Angola
2009 : Angola
2011 : Tunisie
2013 : Angola
- See more at: http://www.apanews.net/news/fr/article.php?id=206847#sthash.zqbK9Np9.dpuf
Le rideau est tombé, samedi soir, sur la 27ème édition de l’Afrobasket, au palais des Sports d’Abidjan où seize pays ont pris part à la compétition qui a vu la consécration des Palancas Negras d’Angola, après leur victoire aux dépens des Pharaons d’Egypte (57-40), a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Les Lusophones se hissent, ainsi, pour la onzième fois, sur le toit d'Afrique. Le Sénégal, vainqueur, sur le fil, de la Côte d'Ivoire (57-56) pour la 3ème place, accompagnera l'Angola et l'Egypte au Mondial de basket en 2014 en Espagne.

Débutée le 20 août dernier avec 16 sélections en lice, la 27ème édition du championnat d'Afrique de basket-ball masculin, Afrobasket 2013, a pris fin, samedi, à Abidjan.

L'Angola, nouveau roi d'Afrique. Pour s'offrir cet onzième sacre, les Palancas Negras ont dominé la compétition de la tête aux pieds, en ne concédant aucune défaite durant tout le tournoi.

7 victoires en autant de matches joués. Un record ! L'équipe a construit ses succès sur un collectif bien organisé où des individualités comme Carlos Morais ont plané au-dessus d'adversaires et partenaires par sa clairvoyance dans le jeu, son adresse phénoménale dans les tirs à trois points.

C'est à juste titre que Morais qui a survolé la finale avec 21 points marqués, a été sacré meilleur joueur du tournoi. C'est son 7è titre personnel. Un record également ! Au vu de son parcours, l'Angola mérite, bien, son titre et confirme qu'il est la meilleure Nation de basket-ball sur le continent avec ses onze médailles en or. Un vrai champion.

L'Egypte, finaliste malheureuse, ne devrait pas rougir de sa défaite. Ayant, mal démarré la compétition avec trois défaites en autant de matchs dans le groupe A, les Egyptiens ont retrouvé un prestige pharaonique lors des matches à l'élimination directe.

Tombeurs des Lions de Carthage de la Tunisie, champions en titre, en 8ème de finale, les Pharaons égyptiens doivent leur qualification pour le dernier carré au tir primé d'Ibrahim El-Gammal (16 pts) dans les dernières secondes du quart de finale contre le Cap Vert.

Cette victoire au forceps a donné du tonus et de l'allant à l'équipe qui a dominé, en demi-finale, le Sénégal avant de succomber, en finale, face à une équipe expérimentée, technique et très performante d'Angola.

Sa présence sur la deuxième marche du podium final, confirme bien que les pronostics sont flatteurs. Bien que n'étant pas favorite à l'entame de la compétition, l'Egypte sera présente au rendez-vous planétaire du basket-ball en 2014 sur le sol espagnol. Bon tournoi dans l'ensemble.

Le Sénégal a déjoué les pronostics pour se glisser dans le carré d'as de l'Afrobasket 2013. Peu convaincants avant les ¼ de finales contre les D'Tigers du Nigeria, les Lions de la Teranga du Sénégal, ont écarté les Nigérians au prix d'une combativité et d'un sacrifice (Saer Sene a joué tout le match avec un genou endolori). L'équipe était même surprise de sa présence en demi-finale où elle est tombée face à l'Egypte.

En match de classement pour la 3è et 4ème place, le Sénégal a pu retrouver son collectif pour priver le pays hôte, la Côte d'Ivoire, du podium. Un succès (57-56) contre les Eléphants ivoiriens a propulsé les Lions dans le trio africain pour le mondial de basket-ball en Espagne l'an prochain. Un assez- bon tournoi avec à la clé une médaille de bronze, les Sénégalais ne devraient pas se plaindre de l'expédition abidjanaise.

La Côte d'Ivoire, pays organisateur, rêvait d'un troisième titre après ceux obtenus à Mogadiscio en 1981 et à Abidjan en 1985. Hélas, les pachydermes ivoiriens devenus trop lourds après des débuts en fanfare (7 victoires en 7 matches) sans convaincre, sont apparus méconnaissables en demi-finale face à l'Angola.

Pour ce match de référence, Ismaël N'diaye et ses camarades ont connu des désillusions pour s'incliner (59-66) face à des Angolais, très présents dans tous les compartiments de jeu.

Le public ivoirien qui croyait à un sursaut des siens pour s'octroyer la 3ème place qualificative pour le mondial, n'a eu que ses yeux pour pleurer la défaite contre le Sénégal. Il reste à savoir si la Côte d'Ivoire a atteint ses objectifs sportifs à l'issue de cette 27ème édition de l'Afrobasket 2013. Pas évident.

Palmares de l'Afrobasket

1962 : Egypte
1964 : Egypte
1965 : Maroc
1968 : Sénégal
1970 : Egypte
1972 : Sénégal
1974 : Centrafrique
1975 : Egypte
1978 : Sénégal
1980 : Sénégal
1981 : Côte d'Ivoire
1983 : Egypte
1985 : Côte d'Ivoire
1987 : Centrafrique
1989 : Angola
1992 : Angola
1993 : Angola
1995 : Angola
1997 : Sénégal
1999 : Angola
2001 : Angola
2003 : Angola
2005 : Angola
2007 : Angola
2009 : Angola
2011 : Tunisie
2013 : Angola

APANEWS

Dimanche 1 Septembre 2013 - 19:08














Google+


Partager ce site




Les vidéos de Setal