Afrobasket: l'Angola, sur le toit d'Afrique, pour la 11ème fois


Afrobasket: l'Angola, sur le toit d'Afrique, pour la 11ème fois
Le rideau est tombé, samedi soir, sur la 27ème édition de l’Afrobasket, au palais des Sports d’Abidjan où seize pays ont pris part à la compétition qui a vu la consécration des Palancas Negras d’Angola, après leur victoire aux dépens des Pharaons d’Egypte (57-40), a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Les Lusophones se hissent, ainsi, pour la onzième fois, sur le toit d'Afrique. Le Sénégal, vainqueur, sur le fil, de la Côte d'Ivoire (57-56) pour la 3ème place, accompagnera l'Angola et l'Egypte au Mondial de basket en 2014 en Espagne.

Débutée le 20 août dernier avec 16 sélections en lice, la 27ème édition du championnat d'Afrique de basket-ball masculin, Afrobasket 2013, a pris fin, samedi, à Abidjan.

L'Angola, nouveau roi d'Afrique. Pour s'offrir cet onzième sacre, les Palancas Negras ont dominé la compétition de la tête aux pieds, en ne concédant aucune défaite durant tout le tournoi.

7 victoires en autant de matches joués. Un record ! L'équipe a construit ses succès sur un collectif bien organisé où des individualités comme Carlos Morais ont plané au-dessus d'adversaires et partenaires par sa clairvoyance dans le jeu, son adresse phénoménale dans les tirs à trois points.

C'est à juste titre que Morais qui a survolé la finale avec 21 points marqués, a été sacré meilleur joueur du tournoi. C'est son 7è titre personnel. Un record également ! Au vu de son parcours, l'Angola mérite, bien, son titre et confirme qu'il est la meilleure Nation de basket-ball sur le continent avec ses onze médailles en or. Un vrai champion.

L'Egypte, finaliste malheureuse, ne devrait pas rougir de sa défaite. Ayant, mal démarré la compétition avec trois défaites en autant de matchs dans le groupe A, les Egyptiens ont retrouvé un prestige pharaonique lors des matches à l'élimination directe.

Tombeurs des Lions de Carthage de la Tunisie, champions en titre, en 8ème de finale, les Pharaons égyptiens doivent leur qualification pour le dernier carré au tir primé d'Ibrahim El-Gammal (16 pts) dans les dernières secondes du quart de finale contre le Cap Vert.

Cette victoire au forceps a donné du tonus et de l'allant à l'équipe qui a dominé, en demi-finale, le Sénégal avant de succomber, en finale, face à une équipe expérimentée, technique et très performante d'Angola.

Sa présence sur la deuxième marche du podium final, confirme bien que les pronostics sont flatteurs. Bien que n'étant pas favorite à l'entame de la compétition, l'Egypte sera présente au rendez-vous planétaire du basket-ball en 2014 sur le sol espagnol. Bon tournoi dans l'ensemble.

Le Sénégal a déjoué les pronostics pour se glisser dans le carré d'as de l'Afrobasket 2013. Peu convaincants avant les ¼ de finales contre les D'Tigers du Nigeria, les Lions de la Teranga du Sénégal, ont écarté les Nigérians au prix d'une combativité et d'un sacrifice (Saer Sene a joué tout le match avec un genou endolori). L'équipe était même surprise de sa présence en demi-finale où elle est tombée face à l'Egypte.

En match de classement pour la 3è et 4ème place, le Sénégal a pu retrouver son collectif pour priver le pays hôte, la Côte d'Ivoire, du podium. Un succès (57-56) contre les Eléphants ivoiriens a propulsé les Lions dans le trio africain pour le mondial de basket-ball en Espagne l'an prochain. Un assez- bon tournoi avec à la clé une médaille de bronze, les Sénégalais ne devraient pas se plaindre de l'expédition abidjanaise.

La Côte d'Ivoire, pays organisateur, rêvait d'un troisième titre après ceux obtenus à Mogadiscio en 1981 et à Abidjan en 1985. Hélas, les pachydermes ivoiriens devenus trop lourds après des débuts en fanfare (7 victoires en 7 matches) sans convaincre, sont apparus méconnaissables en demi-finale face à l'Angola.

Pour ce match de référence, Ismaël N'diaye et ses camarades ont connu des désillusions pour s'incliner (59-66) face à des Angolais, très présents dans tous les compartiments de jeu.

Le public ivoirien qui croyait à un sursaut des siens pour s'octroyer la 3ème place qualificative pour le mondial, n'a eu que ses yeux pour pleurer la défaite contre le Sénégal. Il reste à savoir si la Côte d'Ivoire a atteint ses objectifs sportifs à l'issue de cette 27ème édition de l'Afrobasket 2013. Pas évident.

Palmares de l'Afrobasket

1962 : Egypte
1964 : Egypte
1965 : Maroc
1968 : Sénégal
1970 : Egypte
1972 : Sénégal
1974 : Centrafrique
1975 : Egypte
1978 : Sénégal
1980 : Sénégal
1981 : Côte d'Ivoire
1983 : Egypte
1985 : Côte d'Ivoire
1987 : Centrafrique
1989 : Angola
1992 : Angola
1993 : Angola
1995 : Angola
1997 : Sénégal
1999 : Angola
2001 : Angola
2003 : Angola
2005 : Angola
2007 : Angola
2009 : Angola
2011 : Tunisie
2013 : Angola
- See more at: http://www.apanews.net/news/fr/article.php?id=206847#sthash.zqbK9Np9.dpuf

Le rideau est tombé, samedi soir, sur la 27ème édition de l’Afrobasket, au palais des Sports d’Abidjan où seize pays ont pris part à la compétition qui a vu la consécration des Palancas Negras d’Angola, après leur victoire aux dépens des Pharaons d’Egypte (57-40), a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Les Lusophones se hissent, ainsi, pour la onzième fois, sur le toit d'Afrique. Le Sénégal, vainqueur, sur le fil, de la Côte d'Ivoire (57-56) pour la 3ème place, accompagnera l'Angola et l'Egypte au Mondial de basket en 2014 en Espagne.

Débutée le 20 août dernier avec 16 sélections en lice, la 27ème édition du championnat d'Afrique de basket-ball masculin, Afrobasket 2013, a pris fin, samedi, à Abidjan.

L'Angola, nouveau roi d'Afrique. Pour s'offrir cet onzième sacre, les Palancas Negras ont dominé la compétition de la tête aux pieds, en ne concédant aucune défaite durant tout le tournoi.

7 victoires en autant de matches joués. Un record ! L'équipe a construit ses succès sur un collectif bien organisé où des individualités comme Carlos Morais ont plané au-dessus d'adversaires et partenaires par sa clairvoyance dans le jeu, son adresse phénoménale dans les tirs à trois points.

C'est à juste titre que Morais qui a survolé la finale avec 21 points marqués, a été sacré meilleur joueur du tournoi. C'est son 7è titre personnel. Un record également ! Au vu de son parcours, l'Angola mérite, bien, son titre et confirme qu'il est la meilleure Nation de basket-ball sur le continent avec ses onze médailles en or. Un vrai champion.

L'Egypte, finaliste malheureuse, ne devrait pas rougir de sa défaite. Ayant, mal démarré la compétition avec trois défaites en autant de matchs dans le groupe A, les Egyptiens ont retrouvé un prestige pharaonique lors des matches à l'élimination directe.

Tombeurs des Lions de Carthage de la Tunisie, champions en titre, en 8ème de finale, les Pharaons égyptiens doivent leur qualification pour le dernier carré au tir primé d'Ibrahim El-Gammal (16 pts) dans les dernières secondes du quart de finale contre le Cap Vert.

Cette victoire au forceps a donné du tonus et de l'allant à l'équipe qui a dominé, en demi-finale, le Sénégal avant de succomber, en finale, face à une équipe expérimentée, technique et très performante d'Angola.

Sa présence sur la deuxième marche du podium final, confirme bien que les pronostics sont flatteurs. Bien que n'étant pas favorite à l'entame de la compétition, l'Egypte sera présente au rendez-vous planétaire du basket-ball en 2014 sur le sol espagnol. Bon tournoi dans l'ensemble.

Le Sénégal a déjoué les pronostics pour se glisser dans le carré d'as de l'Afrobasket 2013. Peu convaincants avant les ¼ de finales contre les D'Tigers du Nigeria, les Lions de la Teranga du Sénégal, ont écarté les Nigérians au prix d'une combativité et d'un sacrifice (Saer Sene a joué tout le match avec un genou endolori). L'équipe était même surprise de sa présence en demi-finale où elle est tombée face à l'Egypte.

En match de classement pour la 3è et 4ème place, le Sénégal a pu retrouver son collectif pour priver le pays hôte, la Côte d'Ivoire, du podium. Un succès (57-56) contre les Eléphants ivoiriens a propulsé les Lions dans le trio africain pour le mondial de basket-ball en Espagne l'an prochain. Un assez- bon tournoi avec à la clé une médaille de bronze, les Sénégalais ne devraient pas se plaindre de l'expédition abidjanaise.

La Côte d'Ivoire, pays organisateur, rêvait d'un troisième titre après ceux obtenus à Mogadiscio en 1981 et à Abidjan en 1985. Hélas, les pachydermes ivoiriens devenus trop lourds après des débuts en fanfare (7 victoires en 7 matches) sans convaincre, sont apparus méconnaissables en demi-finale face à l'Angola.

Pour ce match de référence, Ismaël N'diaye et ses camarades ont connu des désillusions pour s'incliner (59-66) face à des Angolais, très présents dans tous les compartiments de jeu.

Le public ivoirien qui croyait à un sursaut des siens pour s'octroyer la 3ème place qualificative pour le mondial, n'a eu que ses yeux pour pleurer la défaite contre le Sénégal. Il reste à savoir si la Côte d'Ivoire a atteint ses objectifs sportifs à l'issue de cette 27ème édition de l'Afrobasket 2013. Pas évident.

Palmares de l'Afrobasket

1962 : Egypte
1964 : Egypte
1965 : Maroc
1968 : Sénégal
1970 : Egypte
1972 : Sénégal
1974 : Centrafrique
1975 : Egypte
1978 : Sénégal
1980 : Sénégal
1981 : Côte d'Ivoire
1983 : Egypte
1985 : Côte d'Ivoire
1987 : Centrafrique
1989 : Angola
1992 : Angola
1993 : Angola
1995 : Angola
1997 : Sénégal
1999 : Angola
2001 : Angola
2003 : Angola
2005 : Angola
2007 : Angola
2009 : Angola
2011 : Tunisie
2013 : Angola
- See more at: http://www.apanews.net/news/fr/article.php?id=206847#sthash.zqbK9Np9.dpuf
Le rideau est tombé, samedi soir, sur la 27ème édition de l’Afrobasket, au palais des Sports d’Abidjan où seize pays ont pris part à la compétition qui a vu la consécration des Palancas Negras d’Angola, après leur victoire aux dépens des Pharaons d’Egypte (57-40), a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Les Lusophones se hissent, ainsi, pour la onzième fois, sur le toit d'Afrique. Le Sénégal, vainqueur, sur le fil, de la Côte d'Ivoire (57-56) pour la 3ème place, accompagnera l'Angola et l'Egypte au Mondial de basket en 2014 en Espagne.

Débutée le 20 août dernier avec 16 sélections en lice, la 27ème édition du championnat d'Afrique de basket-ball masculin, Afrobasket 2013, a pris fin, samedi, à Abidjan.

L'Angola, nouveau roi d'Afrique. Pour s'offrir cet onzième sacre, les Palancas Negras ont dominé la compétition de la tête aux pieds, en ne concédant aucune défaite durant tout le tournoi.

7 victoires en autant de matches joués. Un record ! L'équipe a construit ses succès sur un collectif bien organisé où des individualités comme Carlos Morais ont plané au-dessus d'adversaires et partenaires par sa clairvoyance dans le jeu, son adresse phénoménale dans les tirs à trois points.

C'est à juste titre que Morais qui a survolé la finale avec 21 points marqués, a été sacré meilleur joueur du tournoi. C'est son 7è titre personnel. Un record également ! Au vu de son parcours, l'Angola mérite, bien, son titre et confirme qu'il est la meilleure Nation de basket-ball sur le continent avec ses onze médailles en or. Un vrai champion.

L'Egypte, finaliste malheureuse, ne devrait pas rougir de sa défaite. Ayant, mal démarré la compétition avec trois défaites en autant de matchs dans le groupe A, les Egyptiens ont retrouvé un prestige pharaonique lors des matches à l'élimination directe.

Tombeurs des Lions de Carthage de la Tunisie, champions en titre, en 8ème de finale, les Pharaons égyptiens doivent leur qualification pour le dernier carré au tir primé d'Ibrahim El-Gammal (16 pts) dans les dernières secondes du quart de finale contre le Cap Vert.

Cette victoire au forceps a donné du tonus et de l'allant à l'équipe qui a dominé, en demi-finale, le Sénégal avant de succomber, en finale, face à une équipe expérimentée, technique et très performante d'Angola.

Sa présence sur la deuxième marche du podium final, confirme bien que les pronostics sont flatteurs. Bien que n'étant pas favorite à l'entame de la compétition, l'Egypte sera présente au rendez-vous planétaire du basket-ball en 2014 sur le sol espagnol. Bon tournoi dans l'ensemble.

Le Sénégal a déjoué les pronostics pour se glisser dans le carré d'as de l'Afrobasket 2013. Peu convaincants avant les ¼ de finales contre les D'Tigers du Nigeria, les Lions de la Teranga du Sénégal, ont écarté les Nigérians au prix d'une combativité et d'un sacrifice (Saer Sene a joué tout le match avec un genou endolori). L'équipe était même surprise de sa présence en demi-finale où elle est tombée face à l'Egypte.

En match de classement pour la 3è et 4ème place, le Sénégal a pu retrouver son collectif pour priver le pays hôte, la Côte d'Ivoire, du podium. Un succès (57-56) contre les Eléphants ivoiriens a propulsé les Lions dans le trio africain pour le mondial de basket-ball en Espagne l'an prochain. Un assez- bon tournoi avec à la clé une médaille de bronze, les Sénégalais ne devraient pas se plaindre de l'expédition abidjanaise.

La Côte d'Ivoire, pays organisateur, rêvait d'un troisième titre après ceux obtenus à Mogadiscio en 1981 et à Abidjan en 1985. Hélas, les pachydermes ivoiriens devenus trop lourds après des débuts en fanfare (7 victoires en 7 matches) sans convaincre, sont apparus méconnaissables en demi-finale face à l'Angola.

Pour ce match de référence, Ismaël N'diaye et ses camarades ont connu des désillusions pour s'incliner (59-66) face à des Angolais, très présents dans tous les compartiments de jeu.

Le public ivoirien qui croyait à un sursaut des siens pour s'octroyer la 3ème place qualificative pour le mondial, n'a eu que ses yeux pour pleurer la défaite contre le Sénégal. Il reste à savoir si la Côte d'Ivoire a atteint ses objectifs sportifs à l'issue de cette 27ème édition de l'Afrobasket 2013. Pas évident.

Palmares de l'Afrobasket

1962 : Egypte
1964 : Egypte
1965 : Maroc
1968 : Sénégal
1970 : Egypte
1972 : Sénégal
1974 : Centrafrique
1975 : Egypte
1978 : Sénégal
1980 : Sénégal
1981 : Côte d'Ivoire
1983 : Egypte
1985 : Côte d'Ivoire
1987 : Centrafrique
1989 : Angola
1992 : Angola
1993 : Angola
1995 : Angola
1997 : Sénégal
1999 : Angola
2001 : Angola
2003 : Angola
2005 : Angola
2007 : Angola
2009 : Angola
2011 : Tunisie
2013 : Angola

APANEWS

Dimanche 1 Septembre 2013 - 19:08

















Google+


Partager ce site




Les vidéos de Setal

02/09/2014 08:06

Produits chimiques : les agents de la douane formés sur les polluants organiques persistants

Produits chimiques : les agents de la douane formés sur les polluants organiques persistants
Quelques membres de la douane Sénégalaise ont été formés la semaine dernière, sur la convention relative aux polluants organiques persistants (Pop) et autre textes sur les produits chimiques. L’intérêt selon Aïta Sarr Seck, chef de la Division prévention et contrôle des pollutions et nuisances à la Direction de l’environnement et des établissements classés, et de restreindre puis éliminer totalement la production, l’utilisation, l’écoulement et le stockage des Pop. 
«Le Sénégal a ratifié la convention de Stockholm depuis 2003, mais il y a d’autres polluants organiques inscrits sur l’ancienne liste et c'est pour cela qu’il est nécessaire de former les agents des douanes sur ces polluants qui sont néfastes pour l’environnement et les êtres humains ». 
Habib Ampa Dieng, chef du bureau du recrutement à la division de la formation, a expliqué qu’il s’agissait lors de cette formation, de sensibiliser sur la convention relative aux polluants, de présenter la convention, ses aspects juridiques les engagements des Etats et plus particulièrement les agents des douanes. Ceci dans le souci que « les agents des douanes sachent reconnaître les polluants lorsqu’ils se présentent à nos frontières et qu’ils aient les bonnes attitudes pour le respect des engagements du Sénégal à l’égard de cette convention internationale » dira t-il. 
Aïta Sarr Seck a signalé que les POP « sont particulièrement préoccupants, en raison de leur persistance et leur grande capacité à se déplacer sur de longues distances...
22/08/2013 23:39

Une Grande Société de la Place recrute : Le Directeur Projets, Formulation, Qualite, Hygiene et Securite Alimentaire

 
                                MISSIONS ET PRINCIPALES RESPONSABILITES
 
Missions :
Construire un projet d’avenir pour le pôle alimentaire. Donner la direction et la maintenir dans les rubriques suivantes :
Conception de nouveau produit
Formulation et biochimie
Qualité
Sécurité alimentaire
Production de produits alimentaires

 
  • Elaborer les stratégies liées à la formulation, création, développement, analyses et caractérisation de produits, ainsi que sur les procédés de production et de conservation des aliments. 
  • Effectuer différentes analyses microbiologiques et biochimiques des composants des produits afin de t’assurer de leur qualité. 
  • Contrôler et de superviser la qualité des aliments transformés ou fabriqués afin qu’ils répondent aux normes gouvernementales et aux politiques de l’entreprise en matière de qualité.
  • Faire appliquer les règlements et les politiques en matière d’hygiène et de salubrité au sein de l’usine et d’en implanter de nouvelles afin de maximiser le processus de qualité des produits.
  • Mettre les processus en conformité à la législation, la réglementation, la toxicité, l'innocuité, et propose des orientations pour utiliser ces avantages pour la stratégie marketing. 
 
Responsabilités :
 
Le Directeur Projets, Formulation, Qualité, Hygiène et Sécurité alimentaire est responsable des points listés ci-après :
 
  • Construire des recettes en fonction des besoins des clients
  • Etude de nouveaux produits, la définition des gammes et de leur évolution, notamment lors des changements importants de composition des formules
  • Contrôle microbiologique des matières premières et produits fabriqués
  • Contrôle qualité sur toute la chaîne de production
  • Construire le plan de nettoyage et désinfection
  • Construire le plan de traçabilité des lots de production
  • Mettre en place un protocole de rappel des produits et de gestion de crise
  • Mettre en place un plan pour la gestion des allergies potentielles
  • Mettre en place un plan de prévention des risques phytosanitaires
  • Mettre en place la démarche HACCP
  • Assurer une veille législative
  • Participer au processus de gestion des réclamations clients
  • Mettre en place protocole de détermination des DLC et DLUO
  • Mettre en place dispositifs et protocoles pour garder les échantillons de produits
  • Mettre en place méthodologie d’analyse sensorielle et tests organoleptiques
  • Mettre en place les procédures de contrôle qualité et s’assurer de leur application
  • S’assurer de la calibration des instruments de mesure-
  • Plan en place un plan d’audit interne processus
  • Participer aux Comités de Pilotage du pôle alimentaire
  • Entretenir des relations régulières avec les partenaires du pôle alimenatire et organismes de recherches extérieures
  • Travailler en étroite collaboration avec la direction commerciale et développement ainsi que le(s) chef(s) produits
  • Travailler en étroite collaboration avec le responsable de la fabrication afin de prendre en compte, dans sa formulation, les contraintes technologiques propre à l’usine.
  • Communiquer en continu avec le responsable des achats
 
Compétences Requises :
Technologie alimentaire, biologie appliquée a la nutrition et alimentation
Technologie des emballages et emballeuses
Gestion des usines alimentaires et performance industrielle
Gestion des processus
Hygiène
Gestion des assets
Innovation et propriété intellectuelle
Gestion des coûts de production
 
Niveau formation
- Ingénieur Bac+4/5 Food processing – Quality - biochimie
- Expérience Professionnelle : 10 ans
 
Langues
- Français : Courant
- Anglais : Courant
 
Veuillez envoyer par E-mail votre dossier de candidature : CV + lettre de motivation en mentionnant le titre du poste à l’objet du courriel à recruteonesn@gmail.com
 
Bamba Toure
28/07/2013 00:40

Une Grande Société de la Place recrute : TECHNICO-COMMERCIAL EN INFORMATIQUE

Une Grande Société de la Place recrute : TECHNICO-COMMERCIAL EN INFORMATIQUE

Une Grande Société de la Place recrute
TECHNICO-COMMERCIAL EN INFORMATIQUE

 

Bamba Toure
13/06/2013 09:14

Une Grande Société de la Place recrute

Une Grande Société de la Place recrute
Bamba Toure
18/05/2013 01:13

COMMUNIQUE DE PRESSE ARTP

L’ARTP ACCOMPAGNE LE PELERINAGE DE POPENGUINE POUR ASSURER UNE BONNE QUALITE DE SERVICE DE TELECOMMUNICATIONS
 
L’ARTP met à la disposition du public :
 
1. Un Numéro Vert : le 800 200 200 
 
Ce numéro vert est destiné aux utilisateurs des services de la téléphonie mobile et Internet  présents à Popenguine durant le Pèlerinage  2013, pour leur permettre de saisir l’ARTP, en cas de dysfonctionnements ou de perturbations sur les réseaux des opérateurs Orange, Tigo ou Expresso.

Vous pourrez appeler gratuitement au 800 200 200 si vous êtes confrontés aux problèmes suivants :
  • difficultés à émettre ou recevoir des appels ;
  • difficultés à envoyer ou recevoir des SMS ;; 
  • difficultés d’accès à Internet à partir de votre téléphone portable ou clé Internet ;
  • coupures de communications ;
  • ou tout autre dysfonctionnement ou perturbation constaté sur les réseaux de téléphonie mobile.
Pour toute autre réclamation (aspects commerciaux, carte de recharge, facturation, restriction d’appel, etc.), veuillez contacter le service client de votre opérateur.  
 
Le numéro 800 200 200 sera opérationnel  du  samedi 18 mai 2013 à partir de 00h au lundi 20 mai 2013 2013 à 23h59mns.
 
2. Une équipe technique de l’ARTP sera également présente en permanence à Popenguine:

Pour s’assurer de la qualité des services offerts par Orange, Tigo et Expresso, l’équipe de l’ARTP effectuera régulièrement des tests qualitatifs à Popenguine et ses environs et sera en contact permanent avec les opérateurs pour veiller à ce qu’ils apportent des solutions adaptées si des perturbations sont constatées. 
 
L’ARTP souhaite un bon pèlerinage marial à la communauté catholique.
 
Abou Lo, Directeur général 
 
Bamba Toure
10/04/2013 22:32

VIP NEWS N°4

VIP NEWS N°4
VIP NEWS N°4
Bamba Toure
25/03/2013 22:48

Communiqué Rewmi

Communiqué Rewmi
Bamba Toure
14/03/2013 23:00

Office National de Formation Professionnelle

Office National de Formation Professionnelle
Bamba Toure
11/03/2013 12:04

RECRUTEMENT ASSISTANT IMMOBILIER

FICHE DE POSTE
 
MISSION

Il aura pour mission d’assister les cadres dirigeants et les consultants du groupe en charge du développement ou de la gestion de projets immobiliers.
Son rôle sera, entre autre de :
  • Organiser, à la demande des chefs de projets, les réunions de travail et de décisions nécessaires à l’avancement des projets, tant en interne au groupe qu’avec des participants extérieurs,
  • Contrôler la bonne exécution des plannings et assurer les relances nécessaires,
  • Veiller à la bonne circulation de l’information,
  • Représenter le groupe à toute réunion organisée par un prestataire extérieur ou sa présence serait souhaitée. Rendre compte de ces réunions,
  • Procéder, à la demande des chefs de projets, à la recherche d’information de toute nature.
 
Il aura également en charge d’entreprendre et de faire aboutir  l’ensemble des démarches administratives et juridiques nécessaires à l’avancement des projets : baux, dossiers d’autorisation de construire, constitution de SCI, relations avec les services fiscaux…
 
Il assurera  enfin la liaison entre le groupe et les notaires et avocats susceptibles d’intervenir sur les projets. 
 
FORMATION/EXPERIENCE
 
De formation juridico /économique, il aura 4 à 5 ans d’expérience professionnelle.
Cette expérience lui aura permis d’acquérir une bonne connaissance du secteur immobilier sénégalais : promoteurs, architectes et bureaux d’études, commercialisateurs,  entreprises de bâtiment, administrations …
 
Le poste est basé à Dakar mais demande une grande disponibilité.
 
Après une période d’activité probante, une évolution de carrière vers des responsabilités accrues pourra être envisagée.
 
Envoyez votre CV : recruteonesn@gmail.com
 
 
Bamba Toure
05/03/2013 23:16

CŒUR DE KAOLACK

CŒUR DE KAOLACK


Bamba Toure